En savoir plus
Interview Mauro Israel (suite)

Souvent décrié pour son opacité, le logiciel de voix sur IP, Skype, n'est clairement pas un vecteur d'insécurité pour les entreprise. C'est en tout cas la position que défend Mauro Israel. Le RSSI expose les arguments pesant en faveur de l'application et son apport aux entreprises. Logiciel sécurisé et source de gains économiques pour les entreprises, son utilisation reste toutefois à écarter dans les secteurs jugés sensibles. Afin de minimiser tout risque d'espionnage industriel, l'expert en sécurité encourage l'Europe a développer, comme elle l'a fait pour Galileo, une solution de VoIP équivalente.

Publiée le : 12 octobre 2006