En savoir plus
Interview de Gabrielle Gauthey, membre du collège de l'Arcep

Selon Gabrielle Gauthey, membre du Collège de l’Arcep, la régulation n’empêche pas la concurrence et le développement des investissements. En France, ce n’est parce que le marché du haut débit est dynamique que celui du très haut débit le sera. C’est pourquoi il semble essentiel d’assurer un accès à tous les opérateurs de ces nouveaux réseaux.

Publiée le : 16 novembre 2007