Android vs iOS : les développeurs préfèrent l'OS d'Apple La fragmentation des OS mobiles complexifie les projets

Dans la même étude, Flurry Analytics publie un indicateur sur la fragmentation des versions d'Android, qui a le mérite de se concentrer sur les principaux firmware de l'OS. La tendance est depuis longtemps assumée par Google qui a même décidé de publier un indicateur mensuel sur le taux de pénétration des différentes éditions de son système mobile. Objectif : accompagner la communauté et les développeurs, et leur permettre de mieux identifier les environnements clients prioritaires. 

Reste que cette fragmentation complexifie les projets, des phases de développement aux processus de test. Cette caractéristique n'est d'ailleurs pas propre au système de Google. Une autre étude (publiée par Chikita) confirme qu'iOS affiche un niveau de dispersion de ses versions au moins équivalent (lire : Cause de tous les maux : la fragmentation des OS). Une tendance qui d'ailleurs expliquerait dans la plupart des cas les crashs des systèmes mobiles.
 

 

Google / Android