Les dossiers techniques en gestion de projet informatique

De la phase d'analyse fonctionnelle à la mise en oeuvre en passant par la réalisation, chaque étape d'un projet est validée par des livrables. Une documentation qui sert de référence pour l'ensemble de l'équipe.

Pour répondre aux besoins du client et s'assurer du bon déroulement d'un projet, des dossiers sont réalisés à différentes étapes du processus. Ils peuvent être organisationnels, techniques ou managériales. Ils permettent d'évaluer les coûts, les plannings et servent de référentiels aux chefs de projet, que ce soit côté maîtrise d'ouvrage que maîtrise d'œuvre.

Phase d'avant-projet

L'étude d'opportunité évalue la demande, définit les besoins généraux de la maîtrise d'ouvrage et officialise la mission du responsable de projet. Un dossier note de cadrage est validé par le comité de pilotage. Il doit être suxcinct et restituer l'idée du projet de manière compréhensible.

L'étude de faisabilité est une définition de l'objet permettant d'estimer les coûts. Elle analyse les besoins, développe plusieurs scénarios avec les bilans prévisionnels correspondants (coûts et avantages). Un dossier de faisabilité est remis au comité de pilotage pour l'étude des scénarii.

L'étude détaillée est une analyse plus approfondie des besoins qui vise à formaliser un document contractuel entre le maître d'œuvre et le maître d'ouvrage. Il s'agit d'une analyse fonctionnelle présentée sous la forme d'un cahier des charges fonctionnel ou dossier de conception.

L'étude technique se concentre sur le fonctionnement de chaque unité du logiciel. Il s'agit d'adapter la conception à l'architecture. Un cahier des clauses techniques particulières ou cahier des charges détaillé est créé. Il peut être accompagné d'une maquette, d'un prototype.

Phase de réalisation

Le plan de développement ou business plan décrit la planification des tâches. Il contient un organigramme dans lequel le projet est découpé en tâches élémentaires. Il déplois différentes méthodes d'itération comme la méthode Pert, qui planifie les tâches au plus tôt/au plus tard, ou le tableau de Gantt qui est une représentation graphique du déroulement du projet.

La phase de réalisation est régie par un plan de communication qui reprend les directives techniques tout en mettant l'accent sur la communication : tableau de bord, reporting, préparation et présentation des rapports d'activités, réunions avec l'équipe de projet (points d'avancement).

La gestion de projet est essentielle pour la réussite d'une mission

 

La documentation accompagne l'ouvrage lors de la livraison. La réalisation des manuels utilisateurs doit se faire en fin de projet afin d'être le plus proche de la version finale. Ils doivent expliquer de façon pédagogique comment utiliser le produit, et être accessibles aux novices.

 

L'étape de validation est composée de tests unitaires. Le maître d'œuvre s'assure que le produit répond au cahier des charges. Un plan de test définit l'organisation des tests unitaires et d'intégration.

Phase de mise en œuvre

Les essais de réception donnent lieu à des contrôles pour s'assurer de la conformité du produit avec la demande du dossier de conception générale. Un dossier de contrôle est pour cela établi par le maître d'ouvrage, rassemblant les documents nécessaires pour la vérification.

Un dossier de recette ou procès verbal de réception définitive contient les remarques voir le refus du maître d'ouvrage si le produit n'est pas conforme au cahier des charges. S'ensuit l'étape de qualification qui vérifie la conformité des capacités de l'ouvrage aux spécifications techniques du maître d'ouvrage.

La mise en production teste ensuite le produit sur des sites pilotes avec des tests de montée en charge. La généralisation aux utilisateurs finaux demande une conduite du changement, une modification des habitudes par des formations et un accompagnement des utilisateurs.

La capitalisation consiste à faire le bilan du projet avec des réunions de debriefing et à archiver l'expérience-métier. Cette gestion de la connaissance optimisera l'efficacité des projets futurs.

La gestion de projet contient une dernière étape de maintenance. Elle permet de rectifier les anomalies, ce qui est appelé la maintenance corrective, et de prendre en compte les demandes d'évolution des utilisateurs, la maintenance évolutive.

Gestion de projet / Cahier des charges