HTML5 enfin finalisé !

La spécification de la dernière mouture majeure de HTML a été publiée par le W3C en version finale. Elle est passée hier à l'état de recommandation officielle.

C'est un projet de près de 10 ans de travail qui s'achève au sein du W3C. Le consortium vient de publier la spécification de HTML5 en version finale. Le langage est ainsi érigé à l'état de recommandation. La cinquième itération de HTML est donc désormais considérée comme un standard par le groupement.

HTML5 a pour but de faire entrer Internet dans l'ère du Web enrichi. Il introduit un très grand nombre d'évolutions utiles aux sites mobiles (en facilitant notamment la création de pages en responsive design), ainsi qu'aux applications cloud. Dans cette optique, il apporte tout un lot d'interfaces de programmation (API) JavaScript. Au programme notamment : l'API History pour gérer la navigation, ContentEditable pour l'édition en front office, Web Storage pour le stockage côté client, ou WebSocket pour gérer une communication bi-directionnelle (et asynchrone) entre navigateur et serveur. 

HTML5 : le tueur de Flash

A cela s'ajoute l'introduction de nouvelles balises (<video>, <audio> et surtout <canvas>) permettant de positionner HTML5 en concurrent direct de Flash. Ce qui s'est d'ailleurs d'ores et déjà révélé le cas sur le terrain. Alors que les "préversions" de HTML5 commençaient à être adoptées, la part de marché de Flash n'a cessé de fondre ces dernières années. Adobe a d'ailleurs été obligé de repositionner sa technologie sur le jeu et la vidéo, et de rapidement réécrire ses outils développement Web pour prendre en compte HTML5.

Pourquoi le passage de HTML5 a l'état de recommandation a demandé tout ce temps ? Depuis l'annonce de la finalisation de la spécification début 2012, le W3C a déroulé une batterie de 100 000 tests. Objectif : s'assurer de la prise en charge du langage par le plus grand nombre de configurations clientes. "La finalité était de tenir la promesse de HTML5 qui est de pouvoir écrire une application une fois, et de la déployer partout", conclut le W3C.

  La spécification HTML5 à l'état de recommandation (site du W3C)

A lire aussi :

Serveurs / HTML