DRM (Digital Rights Management) : définition, traduction et acteurs

Définition du mot DRM

Le sigle DRM, pour Digital Rights Management, désigne l'ensemble des techniques employées pour sécuriser les conditions d'accès et d'utilisation d'une oeuvre audio et/ou vidéo sous format numérique.

Concrètement, la gestion des droits numériques (GDN), traduction du DRM en français, propose un accès conditionnel aux supports numériques (disques, logiciels, Blu-ray, etc.). Elle vise à protéger juridiquement une oeuvre artistique numérique (film, album audio, etc.), soumise à des droits d'auteurs. Le DRM empêche par exemple l'enregistrement d'un film diffusé par une chaîne TV. Cette technique est aussi utilisée pour autoriser le téléchargement d'un fichier sur le Web, sans prendre le risque que ce fichier soit ensuite distribué librement sur la Toile.

Le DRM, ou la GDN, repose sur un principe de chiffrement des données. Les géants de l'informatique, comme Apple et Microsoft, détiennent une grande partie du marché de la gestion des droits numériques.

Traduction du mot DRM

  • Gestion des droits numériques
  • La gestion des droits numériques protège la création artistique numérique.
  • The DRM protects digital artistic creations.

DRM : les acteurs

Apple, Microsoft mais aussi Universal, Sony BMG, Warner Music...

Sécurité

Annonces Google