VTC : SnapCar lève deux millions d'euros et mise sur le marché des entreprises

La start-up parisienne espère se démarquer sur un marché très concurrentiel en misant sur le transport "for business" et compte se déployer dans d'autres villes européennes.

SnapCar vient de boucler une levée de deux millions d'euros auprès de business angels, parmi lesquels Charles Petrucceli, ancien PDG monde d'American Express Travel, et Bertrand Mabille, directeur général France de Carlson Wagonlit. Les fonds seront investis dans le développement de la technologie ainsi que pour l'offre de véhicules. La start-up souhaite accélérer sur le secteur des VTC et mise sur le segment B2B pour se démarquer des autres acteurs présents en France sur le secteur.

200 entreprises clientes

Dans la capitale, de nombreux acteurs de Voitures de tourisme avec chauffeur tentent de s'accaparer le marché. Aux côtés d'Uber, le géant américain qui vient de lever 1,2 milliard de dollars (pour la deuxième fois de l'année) pour une valorisation de 40 milliards de dollars, les français Allocab ou encore Chauffeur-Privé. En s'adressant aux entreprises, Snapcar espère se différencier des acteurs B2C.

La start-up revendique 200 entreprises clientes et assure qu'elle dévoilera "de gros contrats" dans les prochaines semaines. Fondée en 2012 par Dave Ashton et Yves Weisselberger et présente uniquement à Paris pour l'instant, Snapcar devrait "se déployer rapidement dans d'autres grandes villes européennes".

Levée de fonds / VTC