Wedoogift lève 500 000 euros et séduit Xavier Niel

Wedoogift levée de fonds Niel La start-up qui dématérialise les chèques cadeaux vient de boucler une première levée de fonds auprès de Kima Ventures et de business angels.

Wedoogift, l'application Web de cartes cadeaux dématérialisées B2B, vient de boucler une levée de fonds de 500 000 euros auprès de Xavier Niel, via le fonds Kima Ventures, à hauteur de 150 000 euros, ainsi qu'auprès de 14 business angels : banquiers d'affaires, directeurs de Criteo et experts monétiques, parmi lesquels Damien Guermonprez (fondateur d'Apana Capital). La levée permettra à Wedoogift d'embaucher trois personnes dans le mois et deux autres en septembre prochain.

Créée en janvier 2014 par Jérôme Proust et Eric Espinasse, Wedoogift propose des cartes cadeaux dématérialisées pour faciliter leur utilisation -20% des chèques cadeaux ne sont jamais utilisés. L'e-carte, valable un an, peut être utilisée chez 88 sites partenaires, parmi lesquels Amazon, la Fnac, Deezer ou encore Decathlon.

Objectif : 500 000 euros de chiffre d'affaires en 2015

En 2014, la start-up a traité 800 000 euros d'e-cartes, et elle prévoit 6 millions d'euros en 2015. Wedoogift a enregistré 1,2 million d'euros de volume d'affaires (total des commandes reçues) en 2014, pour un chiffre d'affaires de 60 000 euros, et prévoit 9 millions de volume d'affaires et 500 000 euros de chiffre d'affaires pour 2015.

Et Wedoogift a déjà de nouveaux projets de monétisation. "On envoie des mails de relances aux bénéficiaires des e-cartes pour leur rappeler qu'ils ont de l'argent à dépenser. A terme, on peut imaginer des messages sponsorisés pour leur proposer des réductions sur tel ou tel site", explique Eric Espinasse. L'application Web a aussi une vocation communautaire. "Une fois connecté, l'utilisateur pourra trouver des suggestions de produits, des catalogues, des comparateurs de prix... Nous voulons faire de l'application un service à l'achat", ajoute le cofondateur.

infographie wedoogift page 001
Cartes cadeaux dématérialisés : répartition des supports, état du marché... © Wedoogift

Levée de fonds / Xavier Niel