Pourquoi tout pourrait mal tourner pour Uber, l'entreprise la plus controversée du monde Les gaffes médiatiques pourraient créer un revirement d'opinion

En 2014, Uber a été au centre de plusieurs polémiques. En novembre lors d'un dîner privé, Emil Michael, un des vice-présidents d'Uber a laissé sous-entendre que l'entreprise pourrait hypothétiquement divulguer des informations personnelles sur des journalistes qui la critiquent. Le rédacteur en chef de BuzzFeed, Ben Smith a rédigé un article sur ces propos.

Certains responsables d'Uber manquent à la politique de confidentialité de l'entreprise

BuzzFeed a aussi révélé qu'un manager de l'agence new-yorkaise d'Uber avait suivi les déplacements d'une de ses journalistes tech sans son consentement, ce qui constitue un manquement à la politique de confidentialité du groupe. A la suite de cet incident, le PDG de l'entreprise de VTC a publié sur son site internet la politique de confidentialité Uber. Le cadre en question, Josh Mohrer, a fait l'objet d'une enquête pour atteinte à la vie privée et a, depuis, été sanctionné pour ces faits mais il a conservé son poste.

Alors que les dirigeants d'Uber devaient gérer ces bourdes médiatiques, son principal concurrent, Lyft enregistrait un nombre record de trajets en une semaine. La prochaine polémique d'Uber pourrait lever l'opinion publique contre elle.

Uber