Payname lève 5 millions d'euros pour court-circuiter les banques

La plateforme toulousaine de paiement entre particuliers souhaite accélérer la commercialisation de ses produits B2B.

La start-up fintech Payname annonce une levée de plus de 5 millions d'euros principalement abondée par le fonds MAIF Avenir (à hauteur de quatre millions). Le groupe La Dépêche du Midi, la région Midi-Pyrénées et Bpifrance entrent également au capital.

Payname est une plateforme en ligne qui permet aux particuliers de réaliser tous leurs paiements en peer-to-peer, sans passer par une banque, mais aussi de stocker son argent en sécurité ou encore de bénéficier de paiements différés. Elle revendique "plusieurs milliers de nouveaux inscrits chaque mois". Payname se monétise grâce à la commercialisation des produits à destination des professionnels (API et page de paiement), qu'elle souhaite accélérer. La start-up a obtenu l'agrément d'Etablissement de paiement, délivré par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR). Elle emploie 25 collaborateurs. 

Levée de fonds / MAIF