Uniquesound lève un million de dollars et séduit Jean-David Blanc et Frédéric Montagnon

La marketplace de compositeurs fait entrer Felix Capital, Foundry Group Angels, Isai et des business angels comme Jean-David Blanc et Frédéric Montagnon à son capital.

Quelques mois après son passage dans le prestigieux accélérateur Techstars, à New York, la start-up française Uniquesound boucle une première levée de fonds aux Etats-Unis. La marketplace qui met en relation plus de 1 000 compositeurs avec des marques, agences et créateurs de contenus lève un million de dollars auprès de Felix Capital –fonds lancé en mars à Londres par Frédéric Court, de l'américain Foundry Group, d'Isai –qui confirme ainsi sa stratégie d'investissement dans des start-up actives outre-Atlantique, et de business angels parmi lesquels Jean-David Blanc (Allociné, Molotov.tv), Frédéric Montagnon (Secret Media) ou encore Denis Hennequin (ex-PDG d'Accor et Mac Donald's Europe, DG d'une filiale de Cojean).

Nouvel outil de vente directe

Uniquesound permet à tous les créateurs de contenus (agences de publicités, youtubeurs, marques, studios de jeux vidéo…) d'acheter facilement en ligne des musiques adaptées. Jusqu'ici, les clients contactaient quelques compositeurs –ceux dont les profils détaillés semblaient le mieux adaptés- pour leur demander de créer un morceau mesure. Si cette possibilité existe toujours, depuis le mois d'août les compositeurs peuvent également proposer directement à la vente leurs morceaux : ils fixent un prix et un type de licence, puis le client peut acheter la musique en quelques clics pour son projet vidéo. "On donne le contrôle aux compositeurs et on leur permet de libérer leurs catalogues dormants", explique Romain Cochet, CEO. En un mois et demi, plus de 3 500 titres ont été uploadés par les compositeurs sur Uniquesound.

Entre Paris et New York

La plateforme lancée en octobre 2014 est notamment utilisée par Vice Media, TBWA, L'Occitane ou Verizon. Uniquesound prélève une commission de 35% sur les achats directs de musiques et de 25% sur les compositions sur mesure. La start-up, qui emploie huit collaborateurs à Paris et New York, concentre ses efforts de développement sur la France et les Etats-Unis.

Levée de fonds / Isai