Une start-up de drones ayant levé 3,3 millions d'euros sur Kickstarter met la clé sous la porte

Torquing Group n'a livré que 600 des 15 000 drones Zano qui avaient été précommandés par les backers sur la plateforme de financement participatif.

La start-up britannique Torquing Group a décroché la palme du projet Kickstarter européen le plus financé en 2014 : le fabricant de drones avait réussi à lever 2,3 millions de livres sterling (3,3 millions d'euros) en moins de deux mois auprès de 12 075 soutiens. Les 15 000 drones précommandés (pour 139 livres chacun au minimum) devaient être livrés en juillet 2015, mais à date seuls 600 d'entre eux sont parvenus aux backers.

Le CEO a quitté le navire début novembre

Au début du mois de novembre, le cofondateur et CEO de la start-up, Ivan Reedman, a quitté le navire en invoquant "des problèmes de santé et des différences irréconciliables". Mercredi 18, un message envoyé aux soutiens Kickstarter leur a finalement annoncé la liquidation de l'entreprise. "Tous les créanciers seront contactés par un professionnel de l'insolvabilité la semaine prochaine", écrit Torquing. Les soutiens ont en tout cas peu de chance de se voir rembourser leur mise : les fonds dont disposent encore la start-up devraient avant tout servir à payer ses fournisseurs.

"Le porteur de projet est le seul responsable pour remplir les promesses faites lors de la campagne. S'il ne peut pas satisfaire les termes du projet, il peut faire l'objet d'une action en justice de la part des backers", se contente de noter Kickstarter dans ses conditions d'utilisation. Pas de recours du côté de la plateforme, donc, pour les soutiens des drones Zano... Kickstarter a bien durci ses conditions d'utilisation en octobre 2014 pour rassurer les internautes, mais la société se contente de demander aux porteurs de projets d'essayer de trouver des solutions alternatives ou au moins de "justifier pourquoi le projet n'est pas allé à terme".

Crowdfunding / Drones