Algolia finalise un tour de table de 2,8 millions de dollars

Le moteur de recherche vient de lever 1,2 million de dollars auprès de Storm Ventures pour compléter la levée d'1,6 million d'octobre dernier.

Algolia, API pour sites Web et applications mobile destinée à simplifier le search pour les développeurs, vient de finaliser son premier tour de table en levant 1,2 million de dollars (880 000 euros) auprès de Storm Ventures et de business angels venant de Box, Eventbrite, Google, Microsoft et Stripe. Cela vient s'ajouter aux fonds levés en octobre dernier auprès de 500 Startups, Alven Capital, Index Ventures et Point Nine Capital et six business angels (Thibaud Elzière, d'eFounders, Ilan Abehassera, de Producteev, Gilles Samoun, de Jolicloud, et Thomas Sarlandie, de Bakelite) et porte à 2,8 millions de dollars (soit plus de 2 millions d'euros) la levée d'amorçage de la start-up. Christoph Janz, de Point Nine Capital, rejoint le conseil d'administration.

Les fonds levés permettront à Algolia, qui vient de passer par l'accélérateur américain Y Combinator, de soutenir son développement aux Etats-Unis. Le pays représente déjà près de la moitié de sa base clients. "Notre principale motivation est de compléter notre panel d'investisseurs européens par des investisseurs américains afin de nous aider à accélérer notre développement à l'international", commente Nicolas Dessaigne, CEO.

Fondée en 2012 par Nicolas Dessaigne et Julien Lemoine, et lancée publiquement en 2013, Algolia revendique plusieurs centaines de clients dans 31 pays -parmi lesquels Crunchbase, aux Etats-Unis, ou Vestiaire collective et Alittlemarket en France. Elle enregistre deux milliards d'opérations par mois sur l'ensemble de ses clusters (Europe, Amérique du Nord et Asie). Algolia est membre de l'accélérateur parisien TheFamily.

Moteur de recherche / Conseil d'administration