Quels financements publics pour une start-up ? Oséo, une niche à subventions ?

C'est la première structure d'aides qu'il faut penser à regarder : Oséo Innovation a permis aux PME d'accéder à l'équivalent de 400 millions d'euros de subventions ou d'avances remboursables en 2009. Mais les aides et leur rapidité d'obtention varient cependant en fonction des régions, d'où l'intérêt de savoir où domicilier sa société, car en Ile-de-France, Oséo Innovation épuise rapidement ses crédits.


"Oséo finance principalement des études de faisabilité et les aides de RDI (recherche développement innovation) sont soumises à condition de disposer de fonds propres " précise Thomas Gross. Ces derniers sont alors évalués en fonction des précédents exercices et du capital social d'une société. Mais attention, si une PME bénéficie d'une garantie bancaire, l'entrepreneur ne doit pas oublier de se protéger : la garantie assure le prêteur et non l'emprunteur.


Reste que chez Oséo, il existe une multitude d'aides, en voici les principales, susceptibles d'intéresser les entrepreneurs du Web :


 Aide à la création d'entreprise (ACREI). Elle peut aller jusqu'à 30 000 euros sous forme de subvention et permet par exemple de financer la conception ou la définition d'un projet.


 Prêt participatif d'amorçage
. Il s'adresse aux sociétés de moins de cinq ans disposant déjà d'une aide Oséo ou d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes. L'idée est ici de permettre à la start-up de faciliter sa première levée de fonds via un prêt sans garantie allant de 50 à 75 000 euros (150 000 euros avec l'intervention de la région).


 Contrat de développement Innovation
. Il cible les PME de plus de trois ans engageant un programme d'innovation, ne nécessitant aucune garantie ou caution et pouvant aller de 40 000 à 300 000 euros.


 Aide à l'innovation "Passerelle". Cette dernière est destinée à favoriser les partenariats entre les grands comptes et les PME dans le cadre d'un partenariat tripartite entre Oséo, le grand compte et la PME. Cette aide intervient dans le cadre d'un programme de développement de technologies innovantes et se traduit sous une forme d'avance remboursable en fonction du succès ou d'une subvention ne pouvant pas dépasser 50 000 euros.


Oséo propose également des prêts à taux zéro :


 Aides pour la Faisabilité de l'Innovation ou son développement. Elles se traduisent en avances remboursables à taux zéro (sauf en cas d'échec), dans l'idée de soutenir la conception et la planification d'un projet de recherche ou de développement expérimental. Dans ce cas, "Oséo propose rarement une aide qui dépasse 35% des fonds propres" précise Olivier Ezratty.


 L'aide pour le développement de l'innovation : elle est acordée au cas par cas en fonction des risques pris et s'adresse aux société de moins de 2 000 salariés qui cherchent à mener des travaux de recherche industrielle ou de développement expérimental.


Mais Oséo est également connu pour fournir des garanties bancaires aux entrepreneurs. A travers la garantie innovation, Oséo s'adresse aux PME de plus de trois ans qui souhaitent obtenir un crédit ou crédit-bail bancaire pour financer leur R&D ou une nouvelle technologie. Oséo permet dans ce cas d'obtenir une garantie du concours bancaire à hauteur de 60%.


Oséo étant la structure publique qui propose le plus d'aides à l'innovation et aux PME en France, la liste ci-dessus ne peut donc être exhaustive. Il est toutefois possible d'en consulter la liste complète sur le site d'Oséo.

Innovation / Capital risque