Indigogo teste une assurance pour les backers qui ne seraient pas livrés

Pour remédier à la défiance de certains utilisateurs, échaudés par des arnaques ou échecs de projets de crowdfunding, Indiegogo teste une option "assurance".

Indiegogo comme les autres plateformes de financement participatif connaissent leur lot de projets aux promesses jamais tenues, du simple retard de livraison à l'arnaque savamment organisée (lire : "Ces campagnes Kickstarter qui sont tombées à l'eau", du 17/07/13). Aussi, les acteurs du crowdfunding cherchent par tous les moyens à rassurer les soutiens désabusés qui pourraient abandonner ce mode de financement. En septembre dernier, Kickstarter a ainsi durci ses conditions d'utilisations pour rendre les porteurs de projet plus responsables qu'ils ne l'étaient auparavant.

Option à 15 dollars

C'est désormais au tour d'Indiegogo de tester un système d'assurance optionnel, souligne Techcrunch. L'option permet aux utilisateurs qui s'en sont acquittés d'être remboursés s'ils ne reçoivent pas le produit dans les trois mois suivant la date de livraison estimée. Pour l'instant, l'option n'est testée que sur un projet : Olive, un bracelet connecté destiné à gérer son stress. En payant 15 dollars, en plus du prix du bracelet (129 dollars), le soutien souscrit à l'option d'assurance. Le projet lancé le 30 septembre a déjà levé 175 300 dollars, sur un objectif de 100 000.

Interviewé par Techcrunch, un porte-parole d'Indiegogo a refusé de commenter les plans de la plateforme dans le domaine. "Indiegogo développe et teste régulièrement de nouvelles fonctionnalités pour satisfaire les besoins des soutiens et des porteurs de projets. Ce test est pour l'instant limité à cette seule campagne."

Crowdfunding / Indiegogo