Renaud Laplanche lance l'IPO de Lending Club aux Etats-Unis

Lending Club IPO 0814 La start-up vient de déposer son document d'introduction en bourse, pour y lever au moins 500 millions de dollars.

Lending Club entrera bien en bourse en 2014. La start-up lancée en 2007 par le français Renaud Laplanche vient de déposer son document d'introduction auprès de la SEC, le gendarme boursier américain. La plateforme de prêts entre particuliers, qui serait valorisée autour de quatre milliards de dollars, selon les observateurs, espère lever au moins 500 millions de dollars lors de l'opération. Un montant qui devrait très certainement augmenter. Le prix de l'action n'est pas encore connu.

Au premier semestre 2014, Lending Club a accusé une perte de 16,49 millions de dollars, alors qu'elle engrangeait un revenu net de 1,74 million sur la même période en 2013. La faute notamment à des coûts opérationnels et administratifs en hausse et surtout à des dépenses marketing accrues (39,8 millions au premier semestre 2014, contre 16,1 millions l'année précédente). Des investissements qui n'auront pas été vains : Lending Club a augmenté son chiffre d'affaires de 134,4% en un an. Il passe de 37,09 millions de dollars au premier semestre 2013 à 86,94 millions sur la même période cette année. Lending Club dispose de près de 67 millions de dollars en cash, renseigne le document. Depuis sa création, Lending Club a levé plus de 392 millions de dollars au cours de douze tours de table, dont 65 millions en avril dernier ainsi qu'une émission de dette de 50 millions de dollars... Que la somme levée lors de l'IPO pourrait servir à rembourser.

Valorisation supérieure à quatre milliards

Selon le Wall Street Journal, Lending Club pourrait chercher à atteindre une valorisation supérieure à quatre milliards de dollars lors de l'IPO. Les parts de Renaud Laplanche, qui détient 5,6% du capital, pourraient ainsi valoir plus de 224 millions de dollars. Le fonds d'investissement Norwest Venture Partners détient 16,5% des parts, Canaan Partners 15,9%, Foundation Capital 12,8% et Morgenthaler Venture Partners 9,2%.

Le document d'introduction en bourse révèle également la rémunération des dirigeants de Lending Club. Renaud Laplanche, fondateur et CEO, a reçu une rémunération de 518 208 dollars en 2013, bonus compris.

Cinq milliards de dollars de prêts depuis 2007

Depuis sa création, Lending Club a vu transiter sur sa plateforme plus de cinq milliards de dollars de prêts... Dont un milliard de dollars au second trimestre 2014. Elle prend une commission allant de 1 à 6% sur chaque prêt, et facture des frais de gestion aux investisseurs. La plateforme a récemment commencé à délivrer des prêts pour les petites entreprises et compte encore diversifier son activité. Elle a notamment racheté Springstone Financial, société qui prête de l'argent pour des procédures médicales et pour payer des écoles privées, pour 140 millions de dollars. A terme, la société compte s'installer hors des Etats-Unis.

Aux Etats-Unis, plusieurs concurrents lancés sur le même créneau et comptent bien, eux aussi, entrer prochainement en bourse. En avril dernier, LendUp a levé 50 millions de dollars de dette pour accélérer son expansion. Better Finance, OnDeck Capital, Think Finance, Prosper et Kabbage  -qui a indiqué envisager une IPO pour 2015- tentent aussi de se faire une place sur le marché du prêt aux particuliers ou entreprises, grignotant ainsi l'activité des banques traditionnelles.

IPO / Introduction en Bourse