LeWeb'13 : Le gagnant de la Startup Competition est...

IntelClinic et son masque mesurant les ondes cérébrales a recueilli les suffrages du jury, composé notamment de Jacques-Antoine Granjon et Xavier Niel.

La start-up IntelClinic, que le JDN avait retenu dans sa sélection des start-up prometteuses croisées à LeWeb, est la lauréate de la Startup Competition de cette dixième édition de LeWeb. Après un retour sur scène des trois start-up gagnantes de LeWeb'12 –Recommend, Be-Bound et Qunb-, les finalistes ont pitché dans l'auditorium du dock Haussmann. Flinja, IntelClinic et SocialSafe ont dû faire face aux questions du jury, composé de Jacques-Antoine Granjon (Vente-privee.com), Brent Hoberman (lastminute.com), Xavier Niel (Free), Pascal Cagni (ancien vice-président et directeur général d'Apple EMEA), Yossi Vardi, serial entrepreneur, et Fleur Pellerin, ministre déléguée en charge des PME, de l'innovation et de l'économie numérique. Marc Simoncini, qui devait en faire partie, s'est excusé quelques heures plus tôt sur Twitter : "Désolé de ne pas pouvoir rejoindre @JAGventeprivee et @xavier75 à #leweb mais le combat pour l'optique sur Internet fait rage... #sensee". L'Assemblée nationale s'apprête en effet à adopter, lundi, des amendements au projet de loi Hamon sur la consommation qui devraient bouleverser le marché de l'optique.

 1er : Intelclinic

Fondée en Pologne, Intelclinic est à l'origine de NeuroOn, un masque de sommeil capable de surveiller les ondes cérébrales, et permettant de modifier ses phases de sommeil monophasiques et polyphasiques pour dormir moins et plus efficacement. Leur campagne Kickstarter est un énorme succès.

 2ème : SocialSafe

Le Britannique SocialSafe est un organisateur de médias sociaux qui permet aux utilisateurs de contrôler leurs interactions sur les réseaux sociaux grâce à l'agrégation, le téléchargement et l'archivage complet de leur activité. L'application sera lancée en mars.

 3ème : Flinja

La start-up américaine fournit une plateforme équivalente à LinkedIn pour les étudiants. Ceux-ci peuvent y acquérir des compétences et une expérience de travail en réalisant des projets rémunérés pendant leurs études. Les employeurs, quant à eux, ont un accès rapide et facile aux talents locaux et nationaux, qu'ils peuvent tester avant l'embauche.

PME / LeWeb