Que fait Magic Leap, la mystérieuse start-up de réalité virtuelle qui a séduit Google ?

La start-up Magic Leap vient de lever 542 millions de dollars, notamment auprès de Google. On ne sait pourtant pas encore grand-chose de son activité.

Lancée il y a trois ans, Magic Leap avait jusque-là peu fait parler d'elle. Elle a discrètement levé 50 millions de dollars en février dernier, sans faire de vagues. Elle vient pourtant d'annoncer avoir séduit Google et certains des fonds les plus réputés de la Silicon Valley (Legendary Entertainment, Qualcomm Ventures, Andreessen Horowitz et KPCB Holdings) et bouclé un deuxième tour de table de 542 millions de dollars (425 millions d'euros). Si cette levée ne manque pas de mettre un coup de projecteur sur Magic Leap, il n'en reste pas moins que son activité reste bien mystérieuse...

Une expérience de réalité virtuelle "magique"

Positionnée sur le secteur de la réalité virtuelle, Magic Leap opère dans le plus grand secret. Elle travaillerait sur un système mobile propriétaire pour les objets connectés, Cinematic Reality, qui faciliterait les interactions virtuelles et le monde réel en effaçant leurs frontières. En arrivant sur le site de la start-up, l'internaute visionne une vidéo montrant deux mains, bien réelles, s'ouvrant pour découvrir un petit éléphant, fictif celui-là, réalisé en images de synthèse, qui finit par s'envoler. C'est là le cœur d'activité de Magic Leap : mêler réalité et virtuel. "Nous savons ce que vous pensez. "Mais qui sont-ils donc ? Que font-ils ? Pourquoi n'en disent-ils pas plus ?", écrit la start-up sur son site. "Magic Leap est une idée. L'idée selon laquelle les ordinateurs devraient être façonnés pour travailler pour nous : notre vie, notre physiologie, nos relations sociales. (...) Une idée selon laquelle nous ne devrions pas avoir à choisir entre technologie et sécurité, technologie ou vie privée, le monde virtuel ou le monde réel." Enigmatique. "Nous avons créé quelque chose de nouveau. Nous l'appelons Dynamic Digitized Lightfield Signal. C'est biomimétique, ce qui veut dire que cela respecte la manière dont nous fonctionnons en tant qu'humains." Selon Magic Leap, sa technologie offre une expérience "tellement inattendue, jamais vue auparavant, qu'elle ne peut être décrite que comme magique".

Un appareil très léger qui suit les yeux de l'utilisateur

Magic Leap a-t-elle créé une technologie de réalité virtuelle qui dépasse –et de loin- l'expérience offerte par Oculus Rift ? La start-up rachetée pour deux milliards de dollars par Facebook vient de son côté de lancer la nouvelle version de son casque. Interviewé par Techcrunch, Rony Abovitz, CEO de Magic Leap, se contente de dévoiler que Magic Leap est un "appareil très léger" qui se combinera à notre vision et suivra le mouvement des yeux de l'utilisateur. L'avantage de Magic Leap pourrait donc résider dans le fait qu'il ne sera absolument pas intrusif pour son utilisateur, comme peut l'être Oculus Rift.

Sundar Pichai, vice-président chargé d'Android et Chrome chez Google, rejoindra le conseil de direction de Magic Leap, tout comme Don Harrison, vice-président de la division Corporate Development, ainsi que Paul E Jacobs, président de Qualcomm.

Google / Réalité virtuelle