Founder Institute : des cours du soir pour diminuer les risques

le founder institute revendique plus de 1 000 start-up à son actif.
Le Founder Institute revendique plus de 1 000 start-up à son actif. © Capture d'écran

Le Founder Institute accompagne des jeunes pousses pendant quatre mois dans le monde entier. En Europe, des branches ont été créées en Belgique, Croatie, Allemagne, Finlande, Grèce, Italie, Portugal... Le programme revendique plus de 10 000 emplois créés, et 1 017 start-up dont 90% sont encore actives. Les cours se déroulent le soir, pour permettre à ceux qui travaillent dans de grandes entreprises de ne pas prendre le risque de quitter leur travail trop tôt.

Les fondateurs des start-up choisies s'acquittent de frais de scolarité (près de 1 100 euros pour quatre mois) puis d'un BSA (bon de souscriptions d'actions) de 3,5% de la start-up à la fin du programme, qui vient grossir le "bonus pool" du FI, partagé entre Fondateurs, Mentors et Institut. Enfin, si une start-up lève des fonds, l'Institut reçoit 4 500 dollars.