Blurtt : "J'étais censée être leader intrépide, mais le burnout m'a fait perdre espoir et créativité"

capture d'écran de l'ancien site de blurtt.
Capture d'écran de l'ancien site de Blurtt. © Blurtt

Jeannette Cajide a été contrainte de fermer Blurtt début 2014. L'application de partage de photos lancée en 2012 s'adressait à une niche de créatifs et a eu du mal à trouver des utilisateurs en masse. La start-up a aussi échoué à lever un million de dollars après un désaccord avec l'investisseur sur la composition de l'équipe dirigeante. Et après des années de travail, la CEO a glissé vers le burnout :

"J'ai commencé à être lessivée. J'étais censée être le leader intrépide de Blurtt, mais le problème avec le burnout, c'est que vous perdez tout espoir et toute créativité. Je restais éveillée toute la nuit en pensant à Blurtt (me demandant que faire, me maudissant pour mes erreurs, pensant aux gens qui m'avaient blessée en me disant que je ne correspondais pas au "schéma de réussite" de la Silicon Valley). J'allais au travail fatiguée et épuisée. Je tirais sur la corde. (...) Après avoir étudié plusieurs options pour le futur de Blurtt, j'ai réalisé qu'il était temps d'abandonner."