Par Nathalie Lopez-Saussier (Valtech Technology) : La contractualisation agile, une affaire de bon sens ! Renforcer la confiance et maintenir le niveau de qualité attendu

Un contrat réaliste

Outre qu'il permet au client de rester maître de bout en bout de son projet, le contrat agile présente le double avantage de renforcer la confiance, au fur et à mesure des itérations livrées et acceptées, et de maintenir le niveau de qualité attendu, la rémunération du fournisseur étant directement liée à la satisfaction du client.

Réévaluer sans attendre l'adéquation des ressources et des objectifs

Le contrat agile est aussi beaucoup plus réaliste, car à chaque itération, client et fournisseurs peuvent tenir compte des progrès réalisés et des difficultés rencontrées pour réévaluer sans attendre l'adéquation des ressources et des objectifs.

Un contrat adapté à la conduite de projets multi-sites

Le contrat agile repose sur un triple engagement mutuel du client et du fournisseur : collaboration, visibilité, flexibilité. C'est ce qui le rend particulièrement adapté à la conduite de projets offshore et multi-sites. Plus les équipes appelées à collaborer sont éloignées, plus il est important de maintenir le dialogue et la confiance.

Le fournisseur s'engage, mais la visibilité sur l'ensemble du projet lui permet de conserver l'autonomie qui lui est nécessaire pour garantir la qualité et la rentabilité de sa contribution. Quant au client, il reste à tout moment le seul pilote de son projet, sans craindre des rapports de force déséquilibrés avec ses fournisseurs.

Gestion de projet / Méthodes agiles