Management d'API : Microsoft acquiert Apiphany

L'éditeur compte intégrer la technologie Apiphany à Windows Azure. Objectif : se positionner sur le terrain de la gestion d'API. Un domaine en plein développement.

Le management d'API manquait à la palette de services de Windows Azure. Pour combler ce vide, Microsoft met la main sur la société Apiphany. Il s'agit d'un pure player du domaine, proposant une plate-forme de gestion d'interface de programmation d'applications (API) en mode cloud. Elle est conçue pour gérer l'exploitation d'API de bout en bout, depuis leur lancement jusqu'à la gestion de leur montée en charge en passant par leur supervision.

Le montant et les modalités de l'acquisition n'ont pas été dévoilés. "Le cloud computing multiplie les besoins d'extensibilité applicative, ce qui accroit la valeur des technologies d'API", commente Steven Martin, Business et Marketing General Manager Azure sur le blog du cloud de Microsoft. Et d'ajouter : "La technologie Apiphany sera intégrée à Azure pour proposer un service complet de gestion d'API."

Microsoft se met ainsi au niveau du cloud de Google qui propose un service de management d'API depuis 2010, au travers de sa Console API. Reste que le groupe américain n'aura pas été le premier acteur informatique à réaliser un rachat sur le front de la gestion d'API cette année. Au premier trimestre, CA a acquis Layer 7, lui aussi spécialiste de la gestion d'API. En avril dernier, c'était autour d'Intel de racheter un autre pure player du segment (Mashery).

Cette information intervient alors que Microsoft dévoile tout juste une mise à jour de Windows Azure. Fort d'une nouvelle version de son SDK (SDK 2.2), inaugurant notamment le support de Visual Studio 2013, la plate-forme est notamment enrichie d'un service de sauvegarde, et inaugure une préversion d'un service de récupération de machines virtuelles (Windows Azure Hyper-V Recovery).

Microsoft / Windows

Annonces Google