Cloud Computing : Salesforce propose désormais l'Europe

Cloud Computing : Salesforce propose désormais l'Europe Le service de plate-forme en ligne de Salesforce dispose désormais d'une zone européenne. Comme aux Etats-Unis, elle s'appuie sur des instances Amazon EC2.

En vue de booster l'adoption d'Heroku, son offre de PaaS en Europe, Salesforce vient d'annoncer l'ouverture d'une zone européenne dédié à ce service. Avec cette nouvelle offre, l'éditeur estime que les temps de réponse d'Heroku depuis le vieux continent devraient baisser d'environ 100 millisecondes. Une version bêta publique du service vient d'être ouverte pour la nouvelle zone. Un hébergement qui s'adosse, comme la solution historique de PaaS de Salesforce disponible outre-Atlantique, sur des instances Amazon EC2 - ce qui, à la différence de la plupart de ses concurrents, rend Salesforce dépendant et tributaire d'éventuelles pannes d'Amazon.

1627696 cloud computing salesforce propose desormais l europe
L'offre de PaaS Heroku est disponible en Europe en bêta publique. © Capture Salesforce

Sans surprise, Heroku Europe repose sur le datacenter d'Amazon situé en Irlande. Salesforce précise ne pas encore être enregistré au Safe Harbor qui encadre juridiquement le transfert de données personnelles vers les Etats-Unis. "Les clients doivent donc accepter le fait que nous transférions éventuellement une partie de leurs applications et données vers des datacenters situés aux Etats-Unis", précise Salesforce.

Heroku est issu d'un rachat réalisé par Salesforce en 2010. Initialement limité au langage Ruby, ce service de PaaS (Platform as a Service) lancé dès 2007 a été depuis étendu à Java, Scala, Python, ainsi que Clojure et le framework JavaScript Node.js. Mais Heroku est également bien connu pour supporter PHP. Une prise en charge qui a été initialement introduite pour les applications Facebook, puis des sites web. Car même si PHP n'est pas listé parmi ses langages officiels, le PaaS de Salesforce propose un build pack officiel pour le langage de script, ainsi qu'une documentation associée. Côté système serveur, Heroku repose sur le système Debian et sa déclinaison Ubuntu.

Heroku : une solution pour développer des applications Facebook

L'une des principales particularités d'Heroku est de s'être positionné très tôt sur le développement et l'hébergement d'applications Facebook. Dès 2011, Salesforce dote son PaaS d'une solution complète dans ce domaine : Heroku for Facebook. Cette brique est d'ailleurs d'ores et déjà disponible pour l'Europe. Un point particulièrement intéressant pour les éditeurs d'apps Facebook ciblant ce continent. Tirant parti du réseau très haut débit utilisé par Salesforce entre ses zones européennes et américaines, Heroku for Facebook offre une alternative intéressante à un hébergement outre-Atlantique, proche des datacenters de Facebook, qui pouvait se révéler nécessaire pour obtenir de bons temps de réponse.

L'éditeur d'apps Facebook Betapond, qui fait partie des tous premiers utilisateurs de la zone européenne d'Heroku, le reconnaît : "Le déploiement de nos apps sur le cloud d'Heroku en Europe nous a conduit à améliorer de 11% les vitesses de chargement", explique Conor Ryan, son COO. 

Un kit de migration pour l'Europe

Mais pour l'hébergement de sites ou applications web, il faut aussi dire qu'Heroku est taillé pour supporter des montées en charge rapide sur des bases de données à forte volumétrie - en combinant dispositifs de répartition de charge et serveurs de données NoSQL (Cloudant, Couchbase, MongoDB ou Redis).

Pour faciliter la migration d'application vers la nouvelle zone Europe, Salesforce propose un kit adapté aux développements combinés à une base PostgreSQL. L'éditeur annonce également qu'une quarantaine de briques et services applicatifs (de serveurs de données, supervision, sécurité, encodage vidéo...) sont d'ores et déjà disponibles sur Heroku Europe pour bâtir des applications. 

  Heroku Europe

Annonces Google