eBay se séparera-t-il de Skype avant la fin de l'année ?


Le patron d'eBay n'est pas parvenu à trouver des synergies suffisantes entre Skype et les autres activités du groupe. Une cession pourrait avoir lieu dans l'année.

eBay serait-il en train de chercher un acquéreur pour son service de VoiP Skype ? C'est en tout cas ce que laisse croire le directeur général du site d'enchères, John Donahue. Lors d'une conférence avec des analystes la semaine dernière, le patron d'eBay a en effet reconnu que Skype constitue une activité "autonome" et que les synergies entre son outil de communication, acquis en 2005 pour plus de trois milliards d'euros, et le portail d'enchères sont "minimes".

De quoi alimenter de nouveaux les rumeurs autour d'une cession de Skype : en avril 2008, le même John Donahue s'était donné jusqu'à la fin de l'année pour trouver des synergies entre eBay et Skype, faute de quoi, il indiquait être prêt à étudier une possible revente début 2009 (lire eBay est prêt à vendre Skype, du 18/04/2008). Interrogés par le "Times", plusieurs analystes s'accordent à dire qu'eBay n'aurait effectivement pas de remords à se séparer de Skype, si un acquéreur était prêt à en donner un bon prix.

Cette rumeur de cession est renforcée par les mauvais résultats du groupe eBay, dont les bénéfices chutent de 31 % au quatrième trimestre 2008, à 367 millions de dollars. Certes, les revenus de Skype progressent de 26 % à 145 millions de dollars, mais l'activité VoIP du groupe reste anecdotique. Paypal a enregistré un chiffre d'affaire de 623 millions de dollars, contre 1,27 milliard de dollars pour l'activité places de marché (eBay, Kijiji, Shopping.com, etc.). Le groupe qui essaie actuellement de réduire sa dépendance aux enchère au profit des ventes à prix fixes pourrait donc bien vouloir se délester de Skype pour se recentrer.

Annonces Google