Amazon condamné à verser 51 millions de dollars à Toys'R'Us


Amazon devra verser 51 millions de dollars à Toys'R'Us pour ne pas avoir respecté un accord faisant du marchand de jouets le fournisseur exclusif d'Amazon dans le secteur.

Amazon a confirmé dans un document remis vendredi à la SEC (Securities and Exchange Commission) qu'il versera 51 millions de dollar à Toys R Us afin de mettre un terme à un litige qui les opposait depuis 2004. Amazon avait été condamné en première instance en 2006, puis en appel en avril dernier.

Les débuts de l'affaire remontent à l'année 2000, quand les deux groupes décident de s'allier dans la vente de jouets en ligne (Lire l'article : Amazon.com et Toysrus.com font sites communs, du 11/08/00). Pour Amazon la création du site, la gestion des commandes et le service clientèle, Toys'R'Us se chargeant d'acheter et gérer les stocks. Le vendeur de jouets devenant le partenaire exclusif d'Amazon sur le secteur pour les 10 prochaines années.

Mais en 2004, Amazon rompt le contrat et commence à distribuer des produits de concurrents de Toys'R'Us (Lire l'article : Toys'R'Us accuse Amazon de ne pas respecter ses engagements, du 26/05/04). Poursuivi en justice par ce dernier, Amazon se défend en prétextant que Toys'R'Us gère mal ses stocks. Déjà en 1999, lors des fêtes de fin d'année, Toysrus.com avait rencontré de nombreux retards de livraison qui lui avaient valu d'être épinglé par la Federal Trade Commission (la société avait dû envoyer des bons d'achat de 100 dollars à ses clients qui n'avaient pu être livrés à temps).

Juridique / Amazon

Annonces Google