Faciliter le picking en rayon

chez target, le rfid aide les salariés chargés de la préparation en rayon
Chez Target, le RFID aide les salariés chargés de la préparation en rayon (picking) des commandes en ligne © Target

Target, qui a également testé le RFID à des fins d'inventaire, a annoncé en mai son intention de d'étendre le dispositif à la totalité de ses 1795 magasins américains d'ici la fin 2016. Les tags RFID seront apposés par les fournisseurs aux articles d'un certain nombre de catégories clés, dont l'habillement et la décoration, et permettront de les tracker tout au long de la supply chain dans le but d'éviter les ruptures de stock en rayon. Pas de robot ici, l'inventaire en magasin sera effectué avec des lecteurs manuels. Mais ce n'est pas tout. "Le RFID nous aidera aussi à mieux traiter les commandes en ligne qui nécessitent du picking en magasin, soit 15% déjà des achats sur Target.com", précise Keri Jones, executive VP supply chain et opérations. Un usage qui témoigne de l'utilité du RFID dans une stratégie omnicanale, qui ne peut reposer que sur un inventaire très fiable.

Suggestions de contenus