Barnes & Noble se lance dans la vente de livres électroniques


La libraire américain vend désormais des livres numérisés. Il revendique un catalogue plus important que celui d'Amazon.  

Barnes & Noble s'attaque à Amazon sur le marché en forte croissance du livre électronique. La chaîne de librairies annonce l'ouverture d'un onglet eBooks sur son site, où plus de 700 000 livres sont proposés. De quoi prétendre à la place de plus grand vendeur de livres électroniques devant Amazon et son catalogue de 330 000 titres.

Plus de 500 000 livres, soit 71 % du catalogue, sont ceux relevant du domaine public que Google a numérisés. Ceux-là peuvent être téléchargés gratuitement. Les autres sont vendus 9, 99 dollars, comme ceux de Kindle d'Amazon, mais les tarifs pourront évoluer selon les livres. A titre de comparaison, le site du libraire propose 1,2 million de titres imprimés.

Pour se lancer dans l'e-book, Barnes & Noble s'est appuyé sur Fictionwise, un vendeur en ligne de livres électroniques racheté en mars. Le libraire ne propose pour l'instant pas de lecteur spécifique, contrairement à Amazon. Ses e-books peuvent être lus sur tout type de terminal, à l'exception notable du Kindle d'Amazon et du Reader de Sony. Mais Barnes & Noble a cependant signé un partenariat avec Plastic Logic pour distribuer son futur lecteur d'e-books et être son e-libraire exclusif. 

Annonces Google