Comment optimiser la page "panier d'achat" de son site marchand Wishlists, listes de courses, historiques : quelle valeur ajoutée ?

Une fonctionnalité se répand de plus en plus sur les sites marchands : une liste de produits distincte du panier d'achat. Selon le type de produits, elle prend la forme d'une whishlist (liste de vœux à envoyer au Père Noël ou à ses amis pour leur demander leur avis), d'une liste de courses (pour ne rien oublier d'une fois sur l'autre), voire d'un historique des précédents achats.

 

Pour Laure Sauvage, "la wishlist permet de différencier la démarche 'je mets de côté pour acheter' de la démarche 'je mets de côté mais je verrai plus tard'. Pouvoir envoyer cette liste à d'autres personnes peut aussi être très pratique." Il faut alors prévoir de pouvoir basculer facilement tout ou partie de cette liste dans le panier d'achat... et réciproquement.

 

"Cette fonctionnalité, qui encourage les achats spontanés, est toutefois plus utile par exemple pour les sites de biens culturels que pour les produits techniques, estime Gauthier Picquart. Pour notre part, nous disposons de tableaux qui permettent de comparer les produits et remplissent finalement mieux cette fonction."

 

Selon Laure Sauvage, il ne faut d'ailleurs pas non plus trop en demander au client : "La surévaluation des services proposés est une erreur fréquente. On doit faire attention à ce que l'investissement en temps demandé au visiteur, par exemple pour remplir sa liste de vœux, soit raisonnable."

 

Là où cette fonctionnalité apporte probablement la valeur ajoutée la plus incontestable est sur les sites des grandes surfaces, chez qui la récurrence des achats est importante. "Nous proposons ainsi une liste de courses, qui est enregistrée dans le compte du client au même titre que l'historique de ses commandes, explique Sophie Sambucchi. De plus, à partir de la deuxième commande, est automatiquement générée une liste 'mes produits habituels'."

 

Toutes ces listes sont transférables vers le panier d'achat et inversement, en partie ou en totalité. Le gain de temps obtenu par l'utilisation de ces listes est évidemment considérable, puisque d'après la responsable marketing du cybermarchand, en matière d'alimentaire, d'hygiène, de beauté ou d'animaux par exemple, les clients achètent sensiblement les mêmes produits d'une fois sur l'autre. "70 % de nos clients utilisent donc ces listes sous une forme ou sous une autre. Les courses ne leur prennent plus que 5 minutes. C'est vraiment là que faire ses courses sur Internet prend tout son sens."