Les ventes en ligne ont progressé de 32 % en 2008 Sous l'effet de la crise, le panier moyen recule de 1%

En un an, le panier d'achat a reculé de près de 1 %, passant de 88,39 euros au quatrième trimestre 2007 à 87,58 euros un an plus tard. Ce qui explique que l'augmentation de la valeur globale des paiements soit légèrement inférieure à la progression du nombre de transactions. Ce repli du panier moyen, s'il reste modeste, constitue toutefois la première concession du e-commerce à la crise économique.

 

Les rabais importants accordés avant les fêtes, dans la lignée du cybermonday de la semaine du 24 novembre 2008, ont ainsi accompagné le pouvoir d'achat en berne des consommateurs pour peser sur le panier moyen. Selon différentes études, pour la première fois cette année, la principale raison d'effectuer ses courses de Noël sur Internet résidait dans les prix plus intéressants en ligne que dans les magasins physiques. Les années précédentes, ce facteur passait derrière la praticité de l'achat en ligne au moment des fêtes.


A noter que la valeur du panier moyen en fin d'année fléchit de manière conséquente par rapport au trimestre précédent. "C'est l'effet Noël et la multiplicité des achats", explique Nicolas Brand, chez Atos Worldline. Cette période est par ailleurs moins propice aux achats de voyages en ligne, qui tirent habituellement le panier moyen vers le haut. Il perd donc 6,2 % par rapport au troisième trimestre 2008, de façon tout à fait comparable au dernier trimestre 2007.