Devant le déclin de ses enchères, eBay se repositionne


Pour espérer renouer avec la croissance, eBay choisit de miser sur la revente de produits d'occasions et des fins de stocks des commerçants, ainsi que sur sa filiale PayPal.

Ayant constaté une baisse de 16 % de l'activité enchères au dernier trimestre 2008, John Donahoe a indiqué hier à un parterre d'analystes qu'il prévoyait pour eBay des résultats inférieurs à ceux du marché en 2009. D'après le directeur général de la société, 2010 sera l'année de la remontée de la concurrence avant un rebond du site en 2011, où il devrait progresser plus vite que le marché. Pour réussir ce scénario, John Donahoe compte accélérer le repositionnement d'eBay vers la revente au détriment des enchères, qui représentent à ce jour la moitié environ des 8,5 milliards de dollars (6,7 milliards d'euros) du chiffre d'affaires de la société.

Ce marché de la revente, qui regroupe produits d'occasion et fins de stocks que les commerçants cherchent à écouler, représenterait selon lui un potentiel de 500 milliards de dollars dans le monde, online et offline confondus. eBay prévoit d'accompagner cette évolution en proposant des outils de commercialisation plus performants et en encourageant les politiques de satisfaction client. Son directeur général a tenu à préciser qu'eBay ne s'orienterait pas vers la vente de produits neufs, une activité aujourd'hui dominée par son concurrent Amazon.

Par ailleurs, la société américaine attend beaucoup de sa solution de paiement électronique PayPal, acquise en 2002. Estimant que son audience, contrairement à celle des enchères, se compose de tout le e-commerce, eBay table sur un doublement du chiffre d'affaires de sa filiale d'ici deux ans. Le volume de paiements par PayPal pourrait ainsi atteindre 120 milliards de dollars en 2011. La filiale d'eBay a également annoncé avoir conclu un partenariat avec RIM pour être la solution de paiement électronique exclusive du Blackberry.

Annonces Google