La stagnation en trompe-l'oeil de la musique dématerialisée Le téléchargement Internet devance le mobile

 

En réalité, le téléchargement sur Internet se porte très bien. Ses revenus ont augmenté en un an presque deux fois plus que les ventes physiques n'ont baissé. Un dynamisme qui ne se retrouve cependant pas dans le mobile. La musique sur téléphone portable s'est brusquement effondrée en un an et ne génère plus désormais la plus grosse part des revenus de la musique dématérialisée.