Le e-commerce et la crise L'e-commerce croît dix fois plus vite que le commerce de détail

Depuis 2002, le chiffre d'affaires réalisé par les sites marchands grand public a en moyenne progressé de 40 % par an, en France. C'est quasiment dix fois plus que le commerce de détail non-alimentaire en magasin (4,3 %). Locomotive de la consommation, le commerce électronique dépasse désormais le chiffre d'affaires des grands magasins, qui s'élevait en 2007 à 7,2 milliards d'euros.

 

Ce rôle du e-commerce est encore plus marquant dans l'actuel contexte de crise, puisqu'il croît toujours de 25 % alors que le commerce de détail non-alimentaire en magasin ne progresse plus.