Plusieurs sites de e-commerce touchés par une escroquerie

Grâce à des cartes bancaires volées, des fraudeurs auraient réalisé deux millions d'euros d'achat sur des sites français incluant Pixmania entre fin 2006 début 2007.

En novembre dernier, plusieurs personnes ont été arrêtées, soupçonnées d'avoir participé entre octobre 2006 et avril 2007 à une escroquerie touchant quatre à cinq sites de e-commerce en France. "Le préjudice total est évalué à deux millions d'euros", explique Ulric Jérome, directeur exécutif chez Pixmania, un des sites touchés par l'opération frauduleuse. 

Organisés en réseaux, les fraudeurs utilisaient des numéros de cartes de crédit volées pour effectuer des achats sur Internet. "La fraude n'a donc eu aucune conséquence pour les clients des sites de e-commerce puisqu'elle ne les concerne pas", insiste Ulric Jérome. Des personnes impliquées dans l'arnaque étaient intégrées chez les transporteurs chargés de l'acheminement des commandes. Après réception, la marchandise était confiée à un réseau de distribution parallèle.

Pixmania s'est rendu compte du pot aux roses lorsque la société a commencé à recevoir des contestations de paiement de la part des personnes dont la carte bancaire avait été volée. Suite à quoi les paiements ont été annulés.

Concrètement, Pixmania aurait connu, entre octobre 2006 et avril 2007, 5 000 tentatives d'achat frauduleux. "4 000 n'ont pas abouti car elles ont été bloquées par le système anti-fraude du site qui évalue le degré de risque de chaque transaction, raconte Ulric Jérome. Si les informations sont trop évasives – adresse de livraison dans un lieu public, inscription d'un numéro de portable uniquement, etc. – nous contactons le client pour obtenir des justificatifs." Au final, 1 000 commandes frauduleuses ont été enregistrées par Pixmania.

"Pixmania a perdu environ 750 000 euros sur cette période alors que le chiffre d'affaires s'élevait à 300 millions d'euros, poursuit-il. Cela représente à peu près 0,2 % du chiffre d'affaires annuel, soit le taux de fraude annuel moyen du marché."  

L'enquête n'est pas terminée. Mais, en ce qui concerne Pixmania, l'affaire en rappelle une autre, qui s'est déroulée à peu près à la même époque (lire l'article : 8 millions d'euros de produits détournées chez Pixmania, du 02/04/2007).  

Pixmania / Chiffre d'affaires

Annonces Google