Sites d'e-commerce : les leviers de la rentabilité L'évolution des ventes, premier facteur de hausse de la rentablité

Pour neuf sites sur dix, la croissance du chiffre d'affaires a participé en 2012 à l'amélioration des indicateurs de rentabilité. Un facteur prépondérant quelle que soit la taille de l'e-commerçant interrogé.

Le deuxième facteur contribuant à améliorer la rentabilité est désormais la marge commerciale, qui en 2011 était devancée par la fidélité des clients et par la proportion des produits à forte marge dans les ventes. Les taux de transformation complètent le tiercé des leviers d'amélioration de la rentabilité des sites marchands en 2012.

facteurs ayant contribué à améliorer la rentabilité des sites marchands en 2011
Facteurs ayant contribué à améliorer la rentabilité des sites marchands en 2011 et 2012 © CCM Benchmark - Webloyalty

L'expérience acquise progressivement par les acteurs leur a permis de mieux gérer leurs achats et leur prix de vente, analysent CCM Benchmark et Webloyalty. "Grâce à cela, les deux tiers des sites ont amélioré leur marge commerciale. Toutefois, le poids des produits à forte marge dans le chiffre d'affaires a été moins déterminant que l'an passé."

L'amélioration de la conversion continue d'être un chantier prioritaire pour les e-commerçants, ajoutent les deux sociétés. Les actions d'optimisation menées en 2012 ont eu un impact positif sur le taux de transformation pour plus de la moitié des acteurs, même si la progression de cet indicateur tend par ailleurs à ralentir. Les marges de progression sont plus faibles pour les leaders, pour qui l'efficacité des leviers de conversion traditionnels commence à s'atténuer. Par conséquent, les plus grands sites ont davantage fait porter leurs efforts sur la maîtrise des coûts : coûts d'exploitation et d'acquisition client.

Marge commerciale / Rentabilité