Paypal se défend sur le partage de ses données utilisateurs

Paypal a modifié ses conditions d'utilisation pour pouvoir partager les informations utilisateurs avec des acteurs tels que Facebook, Criteo ou Mediaplex. Face à la polémique, il s'explique.

Paypal a envoyé un mail le 12 septembre à la totalité de ses utilisateurs pour les informer d'une modification dans ses conditions d'utilisation, a le premier révélé ZDNet. Dans ce mail, aucune précision sur cette modification. Les internautes sont invités à consulter les nouvelles conditions d'utilisation sur le site de Paypal grâce à un lien. Et le mail de préciser "Si vous approuvez ces modifications, vous n'avez rien à faire. Les mises à jour s'appliqueront automatiquement. Si vous n'approuvez pas ces modifications, vous trouverez la marche à suivre sur la page Dernière mise à jour du règlement."

Les internautes qui se seront plongés dans cette lecture auront vu un paragraphe consacré à la "divulgation [d'informations] à des tiers autres que des utilisateurs PayPal". Il y apparaît que le service s'autorise à communiquer ses données utilisateurs à des acteurs tels que Facebook, Criteo et Mediaplex (retargeting), ou encore Ad-X (tracking mobile) et  Nanigans (prédiction de la life-time value). Explication : "PayPal travaille en collaboration avec des prestataires de services tiers. Nous devons partager des données utilisateurs avec eux afin qu'ils fournissent les services demandés par nos utilisateurs. Ces fournisseurs de services nous apportent des fonctions importantes qui nous permettent d'être un moyen toujours plus facile, plus rapide et plus sécurisé d'effectuer des paiements."

Ces modifications prendront effet le 18 octobre. "Dans le cas où vous décideriez de les refuser, vous pouvez nous en avertir avant la date ci-dessus afin de fermer votre compte PayPal", conclut la société.

Suite à la polémique entraînée par ces nouvelles conditions d'utilisation, Paypal a tenu à apporter plusieurs précisions. "Paypal Europe opère avec une licence bancaire, en aucun cas nous ne vendons les informations bancaires ou les mails de nos utilisateurs à des tiers, indique au JDN Marc Jaugey, directeur de la communication de Paypal Europe. Dans le cadre de nos communications auprès de nos clients, nous utilisons les services de prestataires tels que Criteo, qui nous permettent de mieux cibler nos communications. C'est dans ce cadre qu'un partage de données peut avoir lieu. Paypal fait simplement partie des annonceurs qui cherchent à optimiser leurs plans médias, en ayant recours à des prestataires qui sont en conséquence amenés à manipuler ces données. Ils le font à cette fin uniquement et absolument pas pour leur propre usage ou celui d'autres annonceurs."

Quant à la revente ou à la location de ses données utilisateurs à des tiers, Paypal précise dans ses conditions d'utilisation qu'elle ne se fera qu'avec l'accord des utilisateurs. "PayPal ne vendra ni ne louera pas vos informations personnelles à des tiers à des fins publicitaires sans votre consentement explicite, et ne divulguera ces informations que dans des cas précis et aux fins décrites dans le présent règlement."

Annonces Google