Rue du Commerce stagne en l'absence de nouveautés high tech

Subissant bien sûr les effets sur la consommation du fort ralentissement économique, mais aussi l'absence de nouveautés technologiques importantes, qui stimulent habituellement les ventes de produits high-tech, Rue du Commerce publie un chiffre d'affaires annuel qui ne progresse presque plus.

S'établissant à 319,7 millions d'euros sur l'exercice du 1er avril 2008 au 31 mars 2009, il n'est supérieur que de 3,4 % à celui de l'année précédente, et seulement de 2,9 % hors intégration de TopAchat et Clust (lire l'article Rue du Commerce rachète Top Achat à France Télécom, du 09/02/2009). La tendance n'est d'ailleurs pas franchement optimiste puisqu'au quatrième trimestre (de janvier à mars 2009), sa hausse se limite même à 1,8 %.

Le site marchand ne s'affolle pas pour autant, rappelant que l'Acsel prête aux sites matures une croissance ramenée à 4 % au premier trimestre 2009. Le volume d'affaires annuel de Rue du Commerce, qui intègre les chiffres d'affaires des partenaires de sa place de marché La Galerie, s'élève d'ailleurs à 338 millions d'euros, soit 8,2 % de mieux que lors du précédent exercice.

Annonces Google