E-marketing : comment optimiser sa présence sur Internet Les dernières tendances des liens sponsorisés (2/2)

La recherche universelle ou le search "3 en 1"...

une page de résultats de google
Une page de résultats de Google © EBG

L'une des innovations les plus récentes a été introduite sous le nom de "recherche universelle". Le principe est simple : proposer dans les pages de résultats non plus dix liens correspondant à des pages web, mais également des résultats issus de l'actualité (Google News), des photos, des vidéos, etc. Les pages de résultats sont alors agrémentées de possibilités multimédias qui ouvrent fortement le champ de recherche à des domaines connexes. De plus, ces pages de résultats devenant bien plus illustrées, il en sera de même à courte échéance des liens sponsorisés qui vont s'ouvrir à de nouveaux formats (images, animation, vidéos) qui étaient jusqu'à maintenant persona non grata sur le moteur web de Google... Les annonceurs vont apprécier...

Le développement du CPA : coût par action

exemple de liens au cpa
Exemple de liens au CPA © EBG

Le CPA, correspond au montant que l'on est prêt à payer pour la réalisation d'une action précise sur son site (ex : action = remplissage d'un formulaire de contact, demande de documentation, vente en ligne...). Ce coût varie en fonction du produit et du type d'action. L'annonceur fixe lui-même le CPA de chaque action lors de la création de sa campagne.  

La promesse du marketing à la performance peut dès lors être tenue de manière convaincante. L'agence peut alors piloter et optimiser la campagne non plus sur le seul critère du volume de trafic ou du coût par clic, mais en fonction de données business objectives : volume de collecte de prospects qualifiés, volume d'achats, coût d'acquisition de ces actions pour chaque mot clé...

Utilisation des enchères à coûts souhaités

exemples de liens à coûts souhaités
Exemples de liens à coûts souhaités © EBG

Système d'enchères récent permettant non plus de partir sur des enchères maximales mais sur des enchères souhaitées. Google Adwords fera en sorte de faire apparaître les campagnes au plus près des enchères souhaitées en minimisant les pertes de position dans la page. Attention toutefois de ne pas mettre des enchères à coût souhaité trop basses, sinon Google "punit" les annonceurs en mettant en pause le mot-clé et en demandant une enchère minimum plus élevée pour pouvoir le réactiver, voire une enchères de 4 € ou 8 € du clic s'il n'est pas considéré comme pertinent, si son QS est mauvais, ou si sa page de destination n'est pas en corrélation avec le texte de l'annonce.

Auteur : L'Enchanteur des nouveaux médias, Cybercité

Internet Marketing 2009 © EBG