Tinyclues lève 18 millions de dollars pour s'attaquer aux US

Tinyclues lève 18 millions de dollars pour s'attaquer aux US Le spécialiste français du martech veut accélérer sa présence outre-Atlantique. Il y a ouvert un bureau à l'automne dernier.

Tinyclues, le spécialiste français de l'optimisation des campagnes marketing grâce à l'IA, annonce une levée de 18 millions de dollars menée par le fonds d'investissement suédois EQT Ventures. Les actionnaires historiques, ISAI, Elaia et Alven en profitent pour remettre au pot de la société qui avait déjà récolté plus de 6 millions d'euros en deux tours de table.

Cette nouvelle levée de fonds doit permettre à Tinyclues d'accélérer sur son développement produit et sur sa présence à l'international. Deux objectifs dont l'accomplissement passe par une phase active de recrutement : Tinyclues a prévu l'embauche de 50 collaborateurs cette année, pour quasiment doubler ses effectifs.

Le fondateur de la société, David Bessis, a plus particulièrement les Etats-Unis dans son viseur. Il y a ouvert un bureau à l'automne dernier, à New York, et s'y rend régulièrement pour superviser l'avancée des tractations commerciales avec les entreprises locales. "Nous avons déjà signé nos premiers clients", confie-t-il. L'entrepreneur a hésité à attendre un ou deux trimestres de plus pour lever, le temps de concrétiser son implantation commerciale sur le sol américain et de pouvoir attirer un fonds local. "Mais la rencontre avec EQT Ventures, un fonds à l'ADN tech et entrepreneurial, nous a vraiment convaincus", explique-t-il.

L'ouverture à Facebook, au SMS et d'autres canaux

Tinyclues accompagne aujourd'hui plus de 80 grands comptes internationaux et a doublé son chiffre d'affaires en 2017. Une année clé pour la société, dont le produit est passé du statut de "simple fonctionnalité à celui de solution", selon David Bessis. La start-up, qui permettait à ses clients d'optimiser la diffusion de leurs campagnes d'emailing auprès de leurs clients, a élargi son offre avec l'arrivée de "Tinyclues Action". "Nous permettons aux marques BtoC de mieux piloter leur plan commercial en identifiant les bonnes thématiques de campagnes à envoyer, les personnes à cibler et, grosse nouveauté, les canaux à activer", précise David Bessis. Sont concernés l'email, Facebook, le push mobile, le courrier papier ou encore le téléphone.

L'optimisation des campagnes médias sur Facebook est une grande nouveauté pour Tinyclues qui profite de Custom Audience, l'outil du réseau social pour croiser une base de données CRM avec la data Facebook. "Sur Facebook, on est à mi-chemin entre l'acquisition et la fidélisation. La plateforme nous permet, par exemple, de toucher des clients qui ne sont plus réceptifs à l'emailing." De la réacquisition intelligente en somme.

David Bessis voit sa solution comme un outil qui permet aux annonceurs de traduire des objectifs de vente en plan d'action marketing. "Notre solution apporte une surcouche d'intelligence aux outils de gestion des campagnes marketing existantes, type Adobe Marketing Cloud ou Salesforce, explique David Bessis. Sa solution est commercialisée en mode SaaS, avec un coût qui varie en fonction du nombre de clients touchés et du nombre de campagnes envoyées.

Et toujours :

Annonces Google