Marketing direct : les annonceurs misent sur le digital ... mais restera challengé par les newsletters

Interrogés sur leurs intentions d'utilisation des outils interactifs de marketing, les décideurs restent attachés à l'e-mailing. La part du recrutement par e-mail devrait cependant diminuer au profit de l'outil de fidélisation qu'est la newsletter. L'e-couponing semble également recevoir l'attention des responsables marketing puisque près d'un tiers d'entre eux indique qu'il aura recours à cet outil (+14% par rapport à 2008). Le SMS progresse également sensiblement (+5%) et devrait être utilisé par un annonceur sur cinq.

Autour du même sujet