Comment réussir sa newsletter BtoB ? 1. Du contenu informatif

extrait d'une nl batireco (programme d'actions de professionnels du bâtiment),
Extrait d'une NL Batireco (programme d'actions de professionnels du bâtiment), réalisé par l'agence Epcom © Batireco

Comme son nom l'indique, une lettre d'information doit avant tout informer. Le professionnel ne doit pas céder à la tentation de se limiter à mettre en avant ses offres commerciales.

 

"Il faut privilégier le contenu informatif au contenu commercial", résume Vincent Fournout, président de l'agence Message Business. Une newsletter BtoB n'est pas un e-mail marketing mais doit permettre à la société d'établir des liens durables avec ses clients, ses partenaires et ses prospects. L'objectif n'est pas l'augmentation du chiffre d'affaires à court terme.


Proposer aux lecteurs de vraies informations permettra à la lettre de sortir du lot auprès des professionnels, qui d'après Vincent Fournout "sont véritablement submergés de contenus commerciaux".

 

Pour l'intéresser et faire en sorte que la newsletter soit non seulement ouverte mais surtout lue, mieux vaut lui apporter des informations utiles. Par exemple, un éclairage sur une question technique, des astuces ou encore une veille des événements récents du secteur.

Chiffre d'affaires / B to B