Les performances de l'e-mailing au second semestre 2008 Marchés publics : plus de données obsolètes

Au second semestre 2008, bien qu'il reste au dessus de la moyenne, les marchés publics voient le taux d'ouverture de leur e-mailing perdre plus de deux points, à 27,07 %. On notera cependant que les messages sont plus pertinents qu'auparavant. En effet, le taux de réactivité augmente, atteigant 14,47 %, mais il demeure en dessous de la moyenne tous secteurs confondus, à savoir 17,95 %. De plus, alors que le secteur bénéficiait du taux de NPAI le plus faible début 2008, à 3,99 %, celui-ci est passé à 6,56 %.

E-Mail marketing