Les performances de l'e-mailing au second semestre 2008 Pure players : performances à la traîne

Force est de constater que l'e-mailing ne fonctionne pas très bien du côté des pure players. Le taux d'ouverture est l'un des plus faible : 10,28 %, en baisse de 1,65 point sur le second semestre. Si le taux de réactivité croît de plus de six points, atteignant 20,93 %, il faut dire que c'est mathématique puisque le taux d'ouverture chute tandis que le taux de clic grimpe à 2,15 % (+0,42 point). Pour autant, le taux de NPAI du secteur est l'un des seuls qui soit en baisse sur 2008, avec 6,70 % au premier semestre et 5,86 % au second.