5 leviers pour avoir un coup d'avance techno sur vos concurrents

Avoir une bonne équipe technique, le meilleur produit et d’excellents commerciaux ne suffit pas toujours à devenir leader de son industrie. Voici quelques leviers pertinents pour adopter une stratégie de rupture, et avoir ainsi un coup d’avance sur la concurrence.

1- Avoir deux roadmaps

Parmi les facteurs clés pour rejoindre les rangs des entreprises de la tech à succès, avoir une roadmap interne en plus d’une roadmap “externe” est essentiel. Ces deux feuilles de route décrivent les évolutions et améliorations à venir sur le produit. Elles permettent de tracer une direction à même de fédérer les équipes autour des projets.

Pourquoi deux roadmaps ? La roadmap externe permet de partager la vision du produit aux clients, prospects et partenaires, quand la roadmap interne est plus opérationnelle, et permet de cadencer les futurs développements. Le but de cette démarche est de partager la vision stratégique de la solution aux acteurs externes, et d’avoir une feuille de route précise en interne.

2- Mutualiser

Plutôt que proposer des versions différentes de son produit pour chaque client, il est préférable de proposer une solution unique, qui évolue et grandit notamment en fonction des besoins clients. Cette démarche permet de disposer d’un produit complet, paramétrable, et entièrement modulable, souple et malléable aux attentes du marché.

3- Gérer sa croissance

Pour mener une entreprise tech au succès, il est primordial d’adopter une organisation du travail adaptée aux objectifs de croissance. Dans une démarche de productivité, la méthodologie agile garantit la flexibilité et la qualité de son produit.

Afin de gérer au mieux sa croissance, il apparaît donc important de recruter très rapidement un product owner et un scrum master. Le product owner possède un rôle clé au sein de l'organisation d'une équipe agile : en plus de déterminer l’orientation stratégique des projets et du produit, le product owner fédère les équipes et apporte la cohésion dans l’entreprise. Ainsi, les équipes business lui remontent les demandes clients/prospects, qu'il priorise ensuite auprès des équipes techs pour lancer les productions nécessaires. Le scrum master quant à lui, a pour responsabilité d'aider les équipes à travailler de façon autonome et à s'améliorer continuellement. Il est le garant de l'application du processus agile.

Mettre en production régulièrement de nouvelles fonctionnalités - par exemple toutes les deux semaines - est le troisième pilier d’une gestion optimale de croissance. Ces cycles courts, les fameux “sprints”, sont de plus en plus utilisés, aussi bien dans les start-up qu’au sein des grands groupes. Ils permettent d’être vigilant et réactif quant aux attentes des clients, et de bénéficier des retours d’expérience quasiment immédiats sur ces nouveautés.

4- Tisser un réseau de partenaire

Afin de renforcer l’efficacité commerciale de l’entreprise et d’améliorer sa technologie, il est crucial de s’entourer de partenaires. Ces acteurs complémentaires peuvent autant être les solutions/produits tiers venant renforcer l’intérêt pour son produit, que les entreprises pouvant tirer profit de sa commercialisation. Le client, quant à lui, bénéficiera d’une prestation plus personnalisée et complète.

5- Documenter sa solution au maximum

Pour simplifier l’usage de sa technologie par des partenaires ou des clients, il est nécessaire de la documenter le mieux possible. Cela permettra aussi d’onboarder facilement de nouvelles recrues, et de garantir une puissante autonomie de tout l’écosystème d’acteurs utilisant la solution.
De plus, cela minimise les risques : certaines parties du produit sont souvent uniquement connues des salariés qui les ont créées. Si ces derniers quittent l’entreprise, cela peut être dommageable pour l’entreprise, qui perdra alors un savoir-faire sur sa propre solution.

Mettre sur papier l’intelligence technique peut nécessiter le recrutement stratégique d’un nouveau talent, le technical writer. Écrivain technique professionnel, il produit la documentation pour accompagner l’utilisation d’un produit ou d’un service qu’il détaille de façon pédagogique et intuitive. Véritable guide, il est un moyen fonctionnel de crédibiliser l’offre de l’entreprise et d’harmoniser la description technique auprès du plus grand nombre.

Des outils permettent également de se constituer une véritable encyclopédie d’entreprise, ou seront répertoriés tous les éléments techniques et fonctionnels pertinents.

Ainsi, miser sur l’agilité business, s’entourer des nouvelles fonctions métiers clés et créer de la cohésion en interne comme en externe, sont aujourd’hui des facteurs à prendre en compte dans les paramètres du succès d’une entreprise Tech.

Annonces Google