La France entre dans l’ère des immeubles connectés

En mars 2017, Paris est entrée dans le club des villes qui proposent des immeubles certifiés connectés avec quatorze immeubles certifiés. Nécessaire dans un monde où les professionnels utilisent de plus en plus le net.

En une quinzaine d’année, la société a connu une mutation inédite. Depuis les années 2000 et la bulle internet, tout a changé, ou presque. La France est entrée dans l’ère des ultra-connectés. Le gouvernement français a même mis en place des initiatives nationales, dont la French Tech, pour attirer les entreprises technologiques et les aider à se développer. Il n’est pas de région qui n’ait son écosystème numérique, composé d’incubateurs, de centres de recherche, d’universités et d’entreprises à la pointe de la technologie. Cette ébullition a porté ses fruits. L’Hexagone devrait bientôt compter 7 licornes françaises dont SigFox ou Devialet, qui ont récemment levé plus de 100 millions d’euros chacun, en plus d’autres maintenant très connues comme Criteo et BlaBlaCar.

La France : une terre d’épanouissement pour les start-up
Ce n’est donc pas un hasard si la France est devenue en quelques années un eldorado pour les PME. Paris est aujourd’hui la deuxième ville européenne, après Londres, en ce qui concerne le nombre de jeunes entreprises technologiques. Dans leur sillage, les entreprises françaises venant dŽautres industries sont également en pleine transformation digitale et capitalisent sur internet pour croître et se développer. Mais, comme dans toute médaille, la transformation numérique a son revers. Les entreprises sont devenues dépendantes d'internet qui est aujourd'hui au cœur des processus. Au moindre ralentissement de la connexion ou à la moindre panne, c’est une organisation toute entière qui s’arrête de fonctionner ou de servir ses clients, avec des enjeux qui peuvent être considérables.
La connectivité internet : un enjeu de croissance économique essentiel
Une récente étude, dirigée par IPSOS2, a montré que 60 % des cadres passent plus de 50 % de leur temps sur internet (88 % pour les cadres dirigeants). Les nouveaux usages collaboratifs sont donc véritablement au coeur de ces modes de travail connectés, pas toujours pour le meilleur. 84 % des cadres affirment rencontrer régulièrement des problèmes de connexion internet, plusieurs fois par mois. Des problèmes qui pénalisent leur productivité et donc la croissance des entreprises. En effet, cette même étude nous apprend que 67 % des cadres des PME et 52% des cadres de grandes entreprises estiment que ces problèmes de connexion les empêchent de gérer efficacement les pics d'activité.

Problème de connectivité : un impact majeur sur l’expérience collaborateur
Dans ce nouveau modèle de création de valeur qu’est le collaboratif, le rôle de l’humain est capital. Au-delà de la performance globale, les impacts d’une mauvaise connectivité rejaillissent également sur le moral. 53 % des cadres interrogés par Ipsos [1] indiquent que les problèmes de connexion ont un impact sur leur motivation et sur leur plaisir à travailler. Alors que les entreprises investissent beaucoup d’énergie et de budget sur l’amélioration de l’expérience collaborateur, ces chiffres démontrent que la réflexion autour de ce sujet doit absolument intégrer la notion de qualité de la connexion internet. Tous ces facteurs expliquent pourquoi le degré de connectivité internet des immeubles de bureaux est devenu vital dans le choix d’un environnement de travail.
La France en route vers les immeubles connectés !
Heureusement, les choses changent ! Face à ce défi majeur, les professionnels de l’immobilier de bureau ont compris que la connectivité - au même titre que le téléphone - est désormais un besoin essentiel qui nécessite une réponse à la hauteur des attentes des clients. En mars 2017, l’Île de France est officiellement entrée dans le club des villes qui proposent des immeubles certifiés connectés avec quatorze immeubles et programmes immobiliers majeurs, dont les Tours Duo ou l’immeuble #Cloud.paris, qui ont annoncé avoir obtenu la Wired Certification. En cela, ils suivent les traces d’autres immeubles prestigieux dans le monde comme l’Empire State Building à New York, ou le Shard à Londres.
Les codes de notre société évoluent et nos entreprises sont par conséquent en pleine transformation. Il était temps que nos immeubles de bureaux s’adaptent à ces changements et entrent dans l’ère connectée, afin de mieux répondre aux nouveaux besoins des utilisateurs.
1 Etude exclusive IPSOS-WiredScore 2017

Annonces Google