Voisinages connectés : travailler ensemble pour réduire la criminalité

Le nombre de cambriolages enregistrés en France ne cesse d'augmenter. Pour contrer cette nouvelle norme, de plus en plus de propriétaires cherchent des moyens préventifs et abordables d’éviter les cambriolages.

Ces dix dernières années, le nombre de cambriolages enregistrés en France a augmenté. En 2017, le nombre d'intrusions était en hausse de 21% par rapport à 2016. La même année, les cambriolages ont progressé de 2%, principalement dans les zones à forte densité (PACA, Île-de-France, Hauts-de-France, Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes). Face à ces chiffres, de plus en plus de propriétaires cherchent des moyens préventifs et abordables d’éviter les cambriolages et d’être serein au moment de quitter leur propriété.

En France, les études indiquent que le taux de pénétration des équipements connectés dans les foyers en 2019 est de 13,7% et devrait atteindre 26,2% en 2023. Le besoin de sécurité domestique est l'un des moteurs de cette croissance.

La technologie au service de la sécurité

Personne ne dirait : "Je veux être moins en sécurité chez moi." Les gens veulent une maison intelligente, avec des produits et services qui les aident à répondre à leurs besoins quotidiens. Ils souhaitent acquérir des produits qui ont une utilité réelle, qui pourront résoudre un problème, et ne sont pas de simples gadgets. Les solutions de sécurité domestique doivent donc être simples d’installation et d’utilisation.

Sonnettes vidéo connectées Wi-Fi, caméras avec fonction de communication bidirectionnelle, détecteurs de mouvement intégrés, systèmes d'alarme à prix abordable… la gamme actuelle de dispositifs de sécurité pour la maison disponible sur le marché permet une protection constante de son domicile, où que l’on se trouve, le tout depuis son smartphone. En modernisant des équipements existants de la maison de façon à accroître leur efficacité (remplacement par exemple de la sonnette d’origine par une sonnette vidéo ou de l’éclairage par un éclairage connecté), les propriétaires rendent leur maison plus "intelligente" sans avoir besoin de connaissances approfondies en nouvelles technologies.

Les voisinages s'unissent contre le cambriolage

Ces dispositifs ont déjà prouvé leur efficacité. Aux États-Unis, des expériences ont mis en évidence l’impact dissuasif de ces solutions de sécurité domestique. D'avril à juillet 2018, la ville de Newark a connu ainsi une baisse de plus de 50% des cambriolages par rapport à la même période en 2017, après que la ville et le département de la sécurité publique de Newark ont collaboré avec la société Ring pour distribuer des sonnettes vidéo et des caméras de surveillance connectées à 11% des foyers du voisinage.

Lorsque les communautés travaillent ensemble, sécuriser son quartier devient plus simple. En France, les initiatives de voisinage donnent des résultats probants. En effet, une étude prouve que 90% des actes criminels sont signalés à la police grâce à l'appel d'un voisin. En apprenant à connaître les voisins et en formant ou en se joignant à un groupe de surveillance de quartier, toute une communauté peut s'entraider et assurer la sécurité des rues.

Partout dans le monde, des applications et des associations telles que Neighbors, Nextdoor ou Voisins Vigilants - des réseaux de quartier qui relient les membres de la communauté et encouragent la communication autour des activités locales - connaissent un grand succès. Ces plateformes permettent de renforcer les liens entre voisins en leur offrant un moyen pratique d’échanger à tous moments et d’avoir une véritable conversation sur ce qui se passe dans leur communauté.

Même le ministère de l'Intérieur a depuis longtemps mis en œuvre des initiatives citoyennes pour contribuer à créer ce sentiment de sécurité dans les quartiers, en complément des opérations des forces de l'ordre. Depuis 1974, les forces de police françaises organisent des opérations de "vacances tranquilles" qui permettent aux propriétaires de signaler leur départ, afin de pouvoir bénéficier de patrouilles de police lorsqu'ils sont en déplacement. Les résidents qui travaillent main dans la main avec les forces de l'ordre locales jouent un rôle important dans la création de ces collectivités plus sûres.

Confrontés à une augmentation des cambriolages et à un sentiment accru d'insécurité dû en partie à une hausse du nombre d’effractions et du vandalisme dans le quartier, les résidents cherchent à implémenter de nouveaux gestes sécuritaires dans la vie de leur voisinage. En adoptant des mesures préventives efficaces qui leur permettent de surveiller leur propriété, de partager des images en temps réel et - s'il le faut - d'utiliser des sirènes intégrées pour alerter les voisins et effrayer les visiteurs indésirables, les collectivités peuvent commencer à se sentir en sécurité. Lorsque les voisinages et les forces de l’ordre travaillent ensemble, en utilisant des solutions de sécurité intelligentes, il est possible de constater une réduction réelle de la criminalité dans les quartiers.

Voisinages connectés : travailler ensemble pour réduire la criminalité
Voisinages connectés : travailler ensemble pour réduire la criminalité

Ces dix dernières années, le nombre de cambriolages enregistrés en France a augmenté. En 2017, le nombre d'intrusions était en hausse de 21% par rapport à 2016. La même année, les cambriolages ont progressé de 2% , principalement dans les zones à...