Les montres connectées devraient bientôt envahir les entreprises

Les montres connectées devraient bientôt envahir les entreprises Une étude d'Harris Poll réalisée pour le compte de MobileIron indique que les objets connectées vont vite arriver en milieu professionnel... sous l'impulsion des jeunes.

Une nouvelle génération de salariés pourrait bel et bien venir bousculer les méthodes de travail dans les mois qui viennent. C'est ce que montre une étude réalisée par Harris Poll pour le compte du spécialiste de la gestion de flotte mobile MobileIron.

Qualifiée de Génération Mobile (ou "Gen M") par MobileIron, cette nouvelle catégorie de professionnels est représentée par la tranche des 18 à 34 ans, et par les salariés ayant des enfants de moins de 18 ans susceptibles d'influencer leurs pratiques digitales. D'après les chiffres d'Harris Poll, 42% de ces salariés possèdent déjà un objet connecté, typiquement une montre, ou envisagent d'acquérir un tel produit à court terme. Et parmi ce groupe de digital native, 95% seraient prêts à utiliser ce type de terminal... pour travailler.

 

Des objets connectés utilisés pour le téléphone et le mail

Mais pour quels types de tâche professionnelle ces salariés imaginent-ils faire appel à leur montre connectée ? Harris Poll a posé à la question. 58% d'entre eux évoquent la réception d'appel téléphonique, 56% la consultation d'e-mails, 45% leur rédaction, 44% les alertes (notamment d'agenda), 40% l'accès au calendrier, 37% la lecture de documents et 30% l'accès à l'intranet.

L'étude de MobileIron a été réalisée entre décembre 2014 et janvier 2015, auprès de 3 500 salariés basés aux Etats-Unis, en France, Allemagne, au Japon, en Espagne, et en Grande-Bretagne.

mobileiron
Infographie publiée par MobileIron. © Capture / MobileIron

Annonces Google