Alexa / Echo : modèles, prix, date de sortie...

Alexa / Echo : modèles, prix, date de sortie... [AMAZON ECHO] Amazon Echo, Echo Dot, Echo Plus, Echo Spot... Le point sur les différents modèles d'enceinte vocale Alexa d'Amazon, leur disponibilité en France, leurs spécificités et leurs prix.

Presque deux ans après leur lancement outre-Atlantique, les enceintes intelligentes Echo sont sorties en France en juin dernier.  "L'assistant vocal Alexa (qui motorise les enceintes Amazon, ndlr) a été entièrement repensé pour la France, avec notamment une nouvelle voix française, une aide en français et des connaissances locales", explique le groupe américain. Au total, la gamme Echo est composée de huit terminaux terminaux : Echo, Echo DotEcho Spot, Echo PlusEcho ShowEcho Look et Echo Auto. Pour l'heure, seuls les deux derniers ne sont pas encore disponibles en France.  Au sein du géant américain du retail, plus de 10 000 salariés travaillent sur l'assistant et les terminaux intelligents Echo qu'il motorise. C'est ce qu'affirme Dave Limp, vice-président sénior Amazon Devices, dans un entretien au Wall Street Journal.

Selon le retailer, 100 millions d'appareils intégrant Alexa ont désormais été écoulés.  Au total, 150 produits reposant sur l'assistant sont commercialisés, parmi lesquels 100 ne sont pas directement construits par Amazon.

Quelle est la date de sortie d'Amazon Echo ?

Amazon a débuté la commercialisation en France de ses terminaux Echo en juin 2018. "Des entreprises telles que Boulanger, Bose, Harman Kardon, Sonos, Sowee, Ultimate Ears, Netgem, Archos, Jabra, Haier, entre autres, ont prévu de commercialiser des appareils compatibles Alexa en France", précise la société de Seattle. 

Quel est le prix d'Amazon Echo en France ?

  • Prix d'Amazon Echo (2e génération) : 99,99 euros,
  • Prix d'Amazon Echo Dot (3e génération) : 59,99 euros,
  • Prix d'Amazon Echo Spot : 129,99 euros, 
  • Prix d'Amazon Echo Plus (2ème génération) : 149,99 euros.

En France, le prix d'Amazon Echo, le modèle de base des enceintes d'Amazon, s'élève à 79,99 euros, contre 59,99 euros pour l'Echo Dot (de 3e génération), 109,99 euros pour l'Echo Spot et 149,99 euros pour l'Echo Plus (2ème génération). Il s'agit des prix conseillés par Amazon à ses revendeurs. Qualifié par le Financial Times de réponse d'Amazon aux smartphones, après l'échec cuisant de son Fire Phone, Echo coûte nettement moins cher que le dernier téléphone mobile lancé par Apple. L'iPhone XS a été commercialisé entre 1 159 et 1 329 dollars au moment de sa sortie.  Aucun des bébés de la multinationale n'est vendu plus de 130 euros. Amazon s'attaque frontalement à Apple et à son HomePod, commercialisé, lui, près de 350 dollars. 

Quels sont les skills disponibles en français ?

Sur les quelque 80 000 applications vocales (ou skills) disponibles sur Alexa et Echo, environ un millier sont proposées en France (dixit Voicebot.ai). "Certaines ont été développées par des marques locales", précise Amazon. Avant d'égrainer : "Via ces skills, l'utilisateur pourra notamment réserver une table sur LaFourchette, trouver une entreprise à proximité dans les Pages Jaunes, découvrir une idée de recette avec Marmiton, commander une pizza chez Domino's, écouter le programme TV de Télé-Loisirs, demander à AlloCiné les films à l'affiche, [...] consulter des horaires de train avec OUI.sncf et l'état de son trajet en métro avec la RATP, ou encore connaitre le statut de son vol avec Air France". Quant aux parisiens, ils pourront se faire livrer un repas à domicile via FoodChéri. Depuis, Radio France a également annoncé la disponibilité de ses différentes radios via les enceintes Alexa. "France Inter, France Culture, France Info, France Bleu, France Musique, Fip, sans oublier nos web radios, toutes nos radios, en direct, peuvent être simplement demandées à Alexa", précise le groupe.

Le groupe a par ailleurs lancé un outil permettant aux utilisateurs de ses enceintes Echo de créer leurs propres skills Alexa, et ce sans nécessiter de connaissances en développement. "Il pourra s'agir par exemple d'un pense-bête vocal, d'un quiz, d'un question-réponse personnalisé...", énumère l'entreprise américaine. Baptisé Alexa Skill Blueprints, ce service n'est pour l'heure disponible qu'en langue anglaise. Amazon donne la possibilité de partager ces skills par e-mail, WhatsApp, ou via les réseaux sociaux (Facebook, Pinterest, Twitter, etc.). De quoi envoyer à ses cercles des alertes ou messages vocaux.

Paramétrage d'Alexa et Amazon Echo

Amazon met à disposition une application mobile pour configurer les enceintes Alexa . Disponible pour Android, iOS, ou par le biais d'un site web, elle permet de paramétrer l'assistant vocal, de le connecter à un réseau wifi, de le rattacher à un compte Amazon, puis de télécharger les applications vocales (ou skills) disponibles pour Alexa en français. 

Quelles sont les différences entre les modèles Amazon Echo ?

Amazon Echo : comparatif des différents modèles 
  Modèle Disponibilité en France Couleurs disponibles Prix
Amazon Echo
(2e génération)
Enceinte de taille standard x Anthracite,  gris chiné et sable 99,99 euros
Amazon Echo Dot 
(3e génération)
Enceinte miniature x Anthracite,  gris chiné et sable 59,99 euros
Amazon Echo Spot Réveil x Noir et blanc 129,99 euros
Amazon Echo Plus
(2e génération)
Enceinte de grande taille x Anthracite,  gris chiné et sable 149,99 euros
Amazon Echo Show Ecran vocale   Noir et blanc 229,99 dollars
Amazon Echo Look Caméra vocale   Noir et blanc 199,99 dollars
Echo Auto Enceinte pour la voiture   Noir 49,99 dollars

Amazon propose un kit de développement, l'Alexa Skills Kit (ASK). Regroupant API et outils, il permet de créer des applications vocales Alexa en langue française. Le groupe commercialise également un bouquet de services cloud sur AWS pour permettre aux éditeurs d'héberger leurs skills (Alexa-Hosted Skills), et les managers via les services AWS CodeStar, AWS CodePipeline et AWS CloudFormation.

Amazon Echo

Amazon a retravaillé sur la version de base d'Echo, son premier haut-parleur intelligent. La deuxième génération de l'appareil, plus compacte, est nettement moins chère que son prédécesseur. Commercialisé au prix de 99,99 euros en France, le modèle est équipé d'un meilleur système son (format Dolby digital). Le groupe a également fignolé les finitions de son enceinte connectée. Il propose désormais des habillages imitant différents types de matériaux comme le charbon, le grès, le chêne ou encore le noyer.

Amazon Echo Dot

Amazon propose deux versions miniatures de son Echo, appelées Dot. Equipés des mêmes fonctions que leur aîné, les deux appareils, qui ressemblent à des palets de hockey, sont affublés d'un haut-parleur moins puissant. Tarifés 59,99 euros, ils sont destinés à de plus petites pièces de la maison, comme la salle de bain ou la chambre, alors qu'Echo est plutôt conçu pour être installé dans la pièce à vivre. Une déclinaison d'Echo Dot est par ailleurs taillée pour les enfants (Echo Dot Kids). Elle peut être associée à un abonnement Echo existant, et intègre des fonctions Alexa supplémentaires, pour encourager par exemple l'enfant à dire "s'il vous plait" au moment où il fait une demande. En parallèle, Amazon propose le système Echo Spatial Perception, qui permet à plusieurs Dot et Echo de collaborer pour qu'il n'y en ait qu'un qui réponde à la question de leur propriétaire. 

Amazon Echo Spot

Amazon n'oppose pas, avec sa gamme Echo, le son et l'image. La preuve avec l'Echo Spot. Lancé plus récemment aux US (en 2017), ce réveil intelligent, équipé d'Alexa, l'intelligence artificielle vocale développée par le groupe, est également doté d'un écran couleur de 2,5 pouces ainsi que d'une caméra. Affichant un prix de 129,99 euros, il permet de passer des appels vidéo. Pour l'heure, il est accessible en pré-commande dans l'Hexagone (les premiers modèles seront livrés à partir du 23 juillet). 

Amazon Echo Plus

Plus grand, plus fort… Egalement commercialisé aux Etats-Unis depuis mi-2017, Echo Plus est disponible depuis septembre 2018 en France. Il dépasse l'Echo (235 millimètres de hauteur contre 148 pour ce dernier), mais également grâce à la qualité de ses haut-parleurs. Contrairement à la version d'entrée de gamme de l'enceinte, il détecte automatiquement les objets connectés compatibles. Plus besoin de créer de multiples comptes clients : Echo Plus s'y branche sans que l'utilisateur n'ait à lever le petit doigt. Dotée d'un capteur de température, il se veut un hub de la smart home avec l'intégration de Zigbee, qui permet de contrôler et configurer d'autres appareils hors de l'univers d'Amazon (par exemple des interrupteurs connectés Legrand, des ampoules Philips, les Smart TV de Samsung...). 

Amazon Echo Show

Amazon n'est, au départ, pas un fabricant de matériel électronique. Le groupe a pourtant décidé, au vu du succès rencontré par son haut-parleur intelligent, de concevoir des petits frères à son Echo. Amazon Echo Show fait partie de la fratrie. Doté d'un écran tactile, l'appareil permet de passer des appels sur Internet et offre une solution de visioconférence pour la maison. Il a été lancé aux Etats-Unis en 2017. Comme Echo Plus, il n'est pas encore disponible en France.

Amazon Echo Look

Echo Look est lui aussi équipé de l'IA Alexa et se commande grâce à la voix. Mais il est complété par un appareil photo qui permet à ses utilisateurs de prendre des clichés et des films de leurs tenues vestimentaires pour les partager avec leurs amis sur les réseaux sociaux. Tout comme Echo Plus et Echo Show, l'enceinte n'est proposée, pour l'heure, qu'aux Etats-Unis (au tarif de 200 dollars). 

Echo Look combine avis des fashionistas et photos des dernières tendances glanées sur le net pour donner à son propriétaire des conseils mode. L'appareil, qui permet à Amazon de collecter et d'analyser des clichés pris volontairement par les utilisateurs, donne au groupe la possibilité de constituer des bases de données riches sur ses clients.

Amazon Echo Auto

Lors du dernier CES de Las Vegas en janvier 2019, Amazon a annoncé avoir livré ses premiers Echo Auto suite à plus d'un million de pré-commande réalisées sur son site (dixit Techcrunch). La déclinaison de son enceinte vocale pour l'automobile n'est pour l'heure disponible qu'aux Etats-Unis. L'appareil se connecte via le smartphone de son utilisateur pour effectuer ses actions (diffuser une radio, indiquer un parcours, téléphoner, actionner à distance la porte d'un parking connecté...). Echo Auto utilise les hauts parleurs du véhicule comme moyen de diffusion.

 Quid d'Amazon Alexa, l'assistant vocal sous le capot ?

Développé par le laboratoire de R&D d'Amazon, Lab126, l'assistant personnel Alexa, qui motorise les enceintes Echo, est un logiciel capable de décrypter les requêtes vocales de son utilisateur et d'y répondre avec une voix synthétique (et uniquement féminine pour le moment). Disponible sous forme d'applications pour les principaux OS (Android, iOS, Windows) et capable de prendre en charge les appels Skype, il peut planifier automatiquement des rendez-vous en se basant sur les agendas des personnes en présence.  Via le service Alexa Guard, il détecte les bruits suspects (sons inhabituels, alarme, objet qui tombe, vitre brisée...) et le cas échéant émet une alerte. Disponible en préversion aux Etats-Unis, Alexa Guard permet également de simuler une présence pendant la nuit en activant automatiquement les lumières ou la télévision. 

Pour multiplier les possibilités d'interactions entre Alexa et ses clients, Amazon construit un magasin d'applications vocales aussi large que possible. Via ces skills, les clients peuvent par exemple jouer au Trivial Pursuit avec Alexa, via l'application pursuingtrivia, commander vocalement certains de leurs objets connectés, demander à leur enceinte qui est le Premier ministre français... Pour faciliter l'accès à cette boutique, l'entreprise de Jeff Bezos est en train de mettre au point un moteur de recherche vocale. En fonction d'une question donnée (par exemple "Comment puis-je enlever une tâche d'huile sur ma chemise ?"), il poussera un produit et un seul, une marque de lessive dans le cas de notre exemple.  Dans la même logique, Amazon fait appel aux utilisateurs de l'assistant via le programme Alexa Answer pour l'aider à répondre aux questions auxquelles il n'a pas de réponse.

En parallèle, Amazon commercialise une édition de son assistant vocal pour l'entreprise (Alexa for Business). Elle bénéficie de passerelles vers des logiciels de productivité. Elle est notamment capable de se connecter aux données stockées dans Salesforce, ou encore de réserver une salle de réunion en accédant aux agendas G Suite ou Microsoft Exchange. A noter : Amazon a dévoilé une déclinaison d'Alexa for Business pour  le secteur de l'hôtellerie (Alexa for Hospitality). Objectif : proposer aux hôteliers un nouveau canal de CRM pour fournir à leurs clients des informations sur leur séjour, leur permettre de contacter vocalement le service d'étage, ou encore de lancer de la musique ou la télévision dans leur chambre...

Le géant du e-commerce multiplie également les partenariats pour embarquer son assistant personnel dans des appareils conçus et fabriqués par des entreprises tierces. Alexa est désormais intégré dans les machines à laver de Whirlpool, les frigos de LG et les enceintes de Lenovo. Les véhicules de Ford équipés de la solution d'info-divertissement Sync 3 sont eux aussi dotés de cet assistant personnel. Il suffit à l'utilisateur de parler à son haut-parleur intelligent pour lancer automatiquement une commande ou mettre en route la musique dans sa voiture. Quant à Alexa for Business, il se niche dans des systèmes de visioconférence tiers (Plantronics, Polycom).

Quels sont les accessoires Amazon Echo proposés ?

Echo Connect relie Echo à une ligne fixe

Côté accessoires, le géant du e-commerce propose Echo Connect, une borne taillée pour relier les enceintes de la gamme Echo à une ligne de téléphonie fixe. Les haut-parleurs Echo d'Amazon permettent déjà de passer des appels téléphonique via des systèmes du VoIP, mais si la connexion Internet ne fonctionne pas, le système n'est pas opérationnel… Sauf si le propriétaire de l'appareil dispose d'un Echo Connect.

Echo Buttons, pour jouer à des quiz entre amis 

En plus d'Echo Connect, Amazon a dévoilé les Echo Buttons. Cet appareil n'est rien d'autre qu'une "boite à meuh", permettant de jouer à des jeux de société type quiz, avec ses amis ou en famille. Mais de nouvelles fonctionnalités devraient être présentées prochainement par le groupe pour ce buzeur. Ces Echo Buttons ont été intégrés à une nouvelle gamme de produits lancée par le groupe, baptisée Alexa Gadgets.

L'Echo Input : diffuser Alexa sur les hauts-parleurs existants

Tarifé 39,99 euros sur Amazon.fr, l'Echo Input est conçu pour connecter Alexa et les enceintes Echo aux systèmes de diffusion externes existant dans les foyers ou au bureau via un câble audio de 3,5 mm ou en Bluetooth. De 12,5 mm d'épaisseur, il se veut discret. L'Echo Input est par ailleurs doté de 4 microphones pour recueillir les demandes des utilisateurs.  "Une fois connectés à l'Echo Input, les haut-parleurs peuvent vous faire profiter du flux audio d'Alexa synchronisé dans les différentes pièces", explique Amazon. "Notre technologie Echo Spatial Perception calcule la clarté de votre voix et détermine l'enceinte Amazon Echo la plus proche – et donc celle qui devrait être sollicitée pour répondre à votre requête."

L'Echo Sub, pour optimiser les basses 

L'Echo Sub est un caisson de basse qui se jumelle à un autre appareil Echo afin d'apporter plus de profondeur à la musique jouée par l'enceinte. Il se connecte sans fil à un ou plusieurs appareils de la maison via l'application Alexa. Il peut aussi permettre de créer un système stéréo complet (sortie gauche, sortie droite et caisson de basses) en se couplant à deux enceintes Echo ou Echo Plus de seconde génération.

Amazon Smart Plug, une prise à commande vocale

L'Amazon Smart Plug, est une prise intelligente qui permet d'allumer par la voix toutes sortes d'appareils électroniques branchés dessus, mais aussi de programmer à l'avance leurs démarrages et arrêts. Si ces commandes peuvent  bien sûr être actionnées via l'un des appareils de la gamme Echo, il n'est pas nécessaire d'en posséder un pour autant : l'application Alexa suffit..

Qui sont les concurrents d'Amazon Echo ?

Espérant lui aussi mettre un pied dans le logement de ses clients, Google n'a pas mis longtemps à dégainer une version concurrente au haut-parleur intelligent d'Amazon. Son enceinte connectée Google Home est commercialisée aux Etats-Unis depuis novembre 2016, et en France depuis août 2017. Elle intègre elle aussi un assistant personnel maison, baptisé Google Assistant. L'appareil est, comme Echo, capable de commander les objets connectés de l'appartement de son propriétaire et de répondre à ses questions. S'inspirant de la stratégie du site de vente en ligne, Google a ouvert le kit de développement de son intelligence artificielle à des développeurs tiers pour qu'ils l'intègrent à leurs propres objets connectés et qu'ils créent des applications vocales.

Apple développe également son propre concurrent d'Echo. Baptisé HomePod, cet appareil est équipé de l'assistant de la marque à la pomme, Siri. Microsoft et Harman Kardon ont eux aussi lancé leur enceinte connectée vocale, baptisée Invoke en 2017. Elle est équipée de l'assistant intelligent Cortana, développé par la firme de Redmond.

Qu'en est-il des caractéristiques techniques d'Amazon Echo ?

  • Format : le haut-parleur connecté d'Amazon mesure 23,5 centimètres de haut, 8,35 centimètres de large et pèse un peu plus d'un kilo
  • Connectivité : Echo est doté d'une double bande et antenne Wifi. Il embarque une puce Bluetooth, permettant notamment à ses utilisateurs de streamer du contenu audio depuis leur smartphone.
  • Application Amazon Echo : l'appareil se connecte au Wifi de la maison et se pilote depuis une application dédiée pour Android, iOS et Fire OS (le système d'exploitation d'Amazon).
  • Audio : l'enceinte est équipée de sept micros pour capter la voix de son utilisateur. En parallèle, elle combine un "tweeter" de 5 centimètre, un haut-parleur conçu pour les sons aigus, et un caisson de basses de 6 centimètres. Objectif : produire un son au plus proche d'une voix humaine.

En vue d'améliorer les performances techniques des terminaux Echo, Amazon serait en train de concevoir ses propres puces (dixit The Information). Directement intégrées aux appareils de la gamme, elles auront pour but de réduire les temps de latence en prenant en charge une partie des traitements d'IA en local, sans avoir à recourir au cloud.

A lire aussi 

Autour du même sujet

Annonces Google