HTC First : AT&T pourrait abandonner le smartphone Facebook Home

L'application Android lancée il y a un mois fait un flop. Après avoir baissé drastiquement le prix du smartphone intégrant Facebook Home, AT&T envisagerait d'en arrêter la distribution.

Un mois après son lancement, Facebook Home vient de passer péniblement la barre du million de téléchargements. L'application recueille des commentaires catastrophiques : plus de la moitié des 16 000 utilisateurs ayant donné leur avis sur Google Play ne lui accorde qu'une étoile sur cinq, la note la plus basse. (Lire l'article : " Facebook Home : faut-il déjà parler d'échec ?", du 22/04/13)

Les ventes du HTC First, premier smartphone à intégrer l'application, s'en ressentent. AT&T n'en aurait écoulés que 15 000 la semaine dernière. En comparaison, le premier opérateur américain a vendu 6 millions de smartphones au premier trimestre 2013, dont un million d'Android –en moyenne, 300 000 chaque mois.

Le 8 mai dernier, l'opérateur avait pourtant annoncé, à peine quelques semaines après le lancement du HTC First, une baisse considérable des tarifs. L'appareil, vendu initialement 450 dollars sans contrat, est maintenant cédé pour 350 dollars. Avec un contrat de deux ans, il ne coûte plus que 0,99 dollars, contre 99 dollars auparavant.

Mais la baisse tarifaire n'aurait pas suffi à séduire les utilisateurs et, selon le site bgr.com, AT&T envisagerait d'en stopper la distribution. L'opérateur tente d'écouler ses stocks et le surplus serait renvoyé à HTC. Une nouvelle qui pourrait enterrer définitivement le Facebook Phone.

Annonces Google