Les bénéfices trimestriels d'Apple reculent pour la première fois en 10 ans

Le fabricant publie 9,5 milliards de dollars de résultat net de janvier à mars 2013, en repli de 18% sur un an.

 Le résultat net trimestriel d'Apple a reculé pour la première fois en près de dix ans. Sur les trois premiers mois de l'année, deuxième trimestre de l'exercice 2012-2013 du fabricant, il s'est replié de 18% par rapport à la même époque l'an dernier, s'installant tout de même à 9,5 milliards de dollars. Son chiffre d'affaires a progressé de 11% à 43,6 milliards de dollars, dépassant un concensus établi à 42,6 milliards. Apple ne prévoit cependant qu'un chiffre d'affaires de 33,5 à 35,5 milliards de dollars pour le trimestre en cours, tandis que les analystes tablaient sur 39,34 milliards.

S'il fait mieux qu'attendu, le géant américain doit encore rassurer le marché, inquiet de ses perspectives de croissance. Apple a d'ailleurs décidé de reverser des dividendes à ses actionnaires afin d'essayer de juguler la dégringolade de son action, qui dépassait 700 dollars en septembre pour passer récemment sous les 400 dollars. 100 milliards de dollars leur seront reversés d'ici fin septembre 2015, au lieu des 45 milliards annoncés l'année dernière. De quoi satisfaire aussi le milliardaire David Einhorn, à la tête du hedge fund Greenlight Capital, qui avait porté plainte pour réclamer davantage de dividendes d'Apple, dont il est actionnaire (lire l'article La tension monte chez les investisseurs d'Apple, du 08/02/2013).

Annonces Google