Dossier Peut-on gagner de l'argent avec les sites de coproduction?

Fin 2007 débarquaient en France les labels de musique communautaires. Leur idée : court-circuiter les maisons de disque en proposant aux internautes de financer eux-mêmes de nouveaux artistes. Deux ans plus tard, le phénomène a débordé la musique pour atteindre le cinéma, la littérature et des secteurs toujours plus nombreux. Mais avec quel succès ? Où en sont MyMajorCompany, NoMajorMusik et les autres acteurs de la co-production culturelle en ligne ? Ces sites, et les internautes qui investissent, gagnent-ils de l'argent ? Enquête.